Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe








Derniers sujets













Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

Nouvelles armes thérapeutiques contre les hépatites B et C

Partagez
avatar
hyozan7
Membre actif
Membre actif

Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 26
Localisation : Maroc
Emploi : Etudiant

Nouvelles armes thérapeutiques contre les hépatites B et C

Message par hyozan7 le Dim 16 Oct 2011, 02:56

Deux études phares ont été présentées lors du 60e congrès de
l’Association américaine de l’étude des maladies du foie organisé à
Boston, aux Etats-Unis, du 31 octobre au 3 novembre auquel ont pris par
près d’une vingtaine de médecins algériens. « Cette rencontre nous
permettra de mettre à jour nos connaissances en matière de traitement
des Hépatites B et C », ont tenu à souligner certains d’entre eux. Ces
études portent sur les résultats importants du traitement de l’hépatite B
chronique et sur la nouvelle approche thérapeutique dans l’hépatite C
qui consiste à combiner le traitement classique avec des inhibiteurs.

_Ce qui améliore considérablement la qualité de vie des patients. Les
spécialistes ont expliqué que dans le traitement de l’hépatite chronique
B avec pégasys, la proportion de patients présentant une rémission
durable est significativement plus importante que sous l’actuel
traitement de référence.
_Les patients traités pendant une année
sous cette molécule satisfaisaient au critère d’évaluation primaire, à
savoir la séroconversion HBs qui est un événement très rare, assimilable
à une guérison. Cette étude présentée par le Pr Patrick Marcellin,
hépatologue à l’hôpital Beaujon, à Clichy en France qui estime qu’ « il
nous faut des nouveaux médicaments efficaces comme le Pegasys pour
traiter l’hépatite B chronique AgeHb négative, dont la prévalence
augmente, dans le monde ».
_Pour lui, les thérapies disponibles
comportent des lacunes. « Elles suscitent une réaction au traitement,
mais les taux de rechute sont élevés après l’arrêt de la thérapie, de
sorte que les taux de réaction soutenue sont faibles. Par conséquent, il
est devenu courant d’administrer aux patients des nucléosides, ou des
analogues nucléosidiques, de manière indéfinie et nous savons que cette
stratégie est associée aux risques de résistance et d’incidence à long
terme sur l’innocuité. » Les résultats de l’étude ont montré que
l’interféron Pegylé 2A assure une augmentation du contrôle immunitaire
sur le virus de l’hépatite B.
_Pour ce qui est de l’hépatite C, les
réponses aux traitements actuels sont insuffisantes du fait de leur
mauvaise tolérance et de leur efficacité limitée, particulièrement chez
les patients infectés par un génotype 1 ou 4. Le génotype 1 du VHC est
le plus résistant aux traitements, or, il serait responsable de 70% des
cas connus d’hépatite C aux Etats-Unis, au Japon, en Europe occidentale
et en Algérie.
_Il y a donc un besoin pressant de thérapies plus
efficaces et moins toxiques dont moins de 50% des patients obtient une
réponse virologique soutenue avec le traitement actuel. La nouvelle
étude suggère un nouveau schéma thérapeutique sans l’interféron et la
Ribavirine. La combinaison entre le Pégasys et des inhibiteurs
polymérases et des inhibiteurs de protéases serait une meilleure
approche qui présente une chance de guérison. L’institution médicale,
Cockrane, reconnue par les autorités sanitaires et les gouvernements de
par le monde pour son indépendance totale et sa crédibilité
scientifique, a mené 8 études qui ont été présentées à l’Aasld. Ces
dernières portent sur l’interféron Pégylé alpha2A, en comparaison avec
le Pegintron.
_Ces études initiées par les professeurs Ascione et
Colombo, ainsi que l’étude Ideal, ont démontré la supériorité du
Pegasys, qui donne chez les patients 10% de réponse de plus que le
Pegintron, notamment pour la réponse virale soutenue (RVS).

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: Nouvelles armes thérapeutiques contre les hépatites B et C

Message par lalout le Ven 18 Nov 2011, 17:08

il est claire que l'avènement de nouvelles molécules anti HBS et anti HCV notamment pour les sérotypes 1 et 4 est crucial cependant leurs disponibilité dans les pays du tiers monde a cause de leurs coût n'est pas pour demain. actuellement on se contente des schémas classiques pour traiter nos malades avec tous les effets secondaires rencontrés et les échecs au traitement

    La date/heure actuelle est Lun 27 Mar 2017, 15:22