Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

RESISTANCE AU TAMIFLU® : 3 NOUVEAUX MEDICAMENTS candidats

Partagez

hyozan7
Membre actif
Membre actif

Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 26
Localisation : Maroc
Emploi : Etudiant

RESISTANCE AU TAMIFLU® : 3 NOUVEAUX MEDICAMENTS candidats

Message par hyozan7 le Dim 16 Oct 2011, 02:30

De plus en plus préoccupés par la résistance des virus grippaux
aux médicaments antiviraux, les scientifiques travaillent sur de
nouveaux traitements, innovants ou variantes ou encore combinaisons
d’antiviraux existants. Certains de ces traitements ont été déjà
présentés aux Etats Unis au Congrès de l’American Society of
Microbiology. L’un d’entre eux, un antiviral encore expérimental, le
peramivir, a reçu, le 23 Octobre, une autorisation d'utilisation
d'urgence (AEU) de la Food and Drug Administration (FDA) en réponse à
une demande des U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Depuis
2005, les scientifiques savent que les virus de la grippe saisonnière,
sont devenus très résistants à l’amantadine, pour 90% des souches H3N2
et 15% des souches H1N1 saisonniers. Les antiviraux oseltamivir et
zanamivir se sont donc substitués à l’amantadine, l'oseltamivir étant
devenu l’antiviral le plus couramment utilisé dans le monde. D’où un
développement de la résistance à l'oseltamivir des différents virus de
la grippe saisonnière. En Janvier 2009, les CDC ont signalé 86 premiers
virus de la grippe saisonnière résistants à l'oseltamivir. Puis d’autres
cas de virus résistants à l'oseltamivir ont été recensés dans le monde.
A ce jour, 96 cas de virus pandémique A /H1N1, présentant la même
mutation « H274Y » ont été recensés résistants à l’oseltamivir. D’où la
nécessité de développer de nouveaux traitements antiviraux.

Le
peramivir IV est un médicament « expérimental », développé par le
laboratoire Biocryst, basé à Birmingham (Alabama) and Durham (Caroline
du Nord). Il est administré à l’hôpital pour des cas sévères, par voie
intraveineuse, à certains patients enfants et adultes infectés par le
virus A/H1N1. Le 23 Octobre, la FDA, en réponse à une demande des CDC et
après avoir analysé les données scientifiques délivrait une
autorisation d'utilisation d'urgence (AEU) pour le peramivir. Ce nouvel
antiviral n'est prescrit que pour le patient qui ne répond pas au
traitement antiviral oral ou inhalé, ou lorsque l'administration de
médicaments par une voie autre qu'une voie intraveineuse n’est pas
possible. Peramivir est donc aujourd’hui, le seul traitement de la
grippe administré par voie intraveineuse actuellement autorisé pour
traitement sous AEU des infections à A/H1N1.

Le peramivir est en
fait un inhibiteur de la neuraminidase, variante des antiviraux
Tamiflu® et Relenza® et sa spécificité est d’être administré par voie
intraveineuse. Une étude clinique présentée au Congrès de l’American
Society of Microbiology, a démontré qu’une perfusion par voie
intraveineuse de 15 à 30 minutes de peramivir apportait une efficacité
identique à un traitement de 5 jours au Tamiflu®. Biocryst
Pharmaceuticals développe le Peravimir grâce au financement (180
millions de dollars) des autorités sanitaires américaines. Pour le
moment ce traitement dispose d’une autorisation d'utilisation d'urgence
mais n’a pas reçu l’AMM de la FDA. Biocryst a reçu, début novembre 2009,
une première commande initiale de 10.000 traitements de 5 doses en
intraveineuse pour un montant total de 22,5 millions du Département
américain de la Santé.



Adamas, un autre laboratoire basé
à Emeryville (California) développe une thérapeutique associant 3
antiviraux dans un seul antiviral, dénommée « Triple Combination
Advantaged » (TCAD) et conçue pour être plus efficace qu’une
monothérapie et donc plus susceptible de stopper le développement de
résistances aux antiviraux courants. Son médicament associe
l'amantadine, la ribavirine et les inhibiteurs de la neuraminidase
(«ICN», oseltamivir ou zanamivir). Ce traitement, développé pour les
patients à risque de complications dues à une infection grippale est
conçu pour inhiber la réplication virale en trois points différents dans
le cycle de vie du virus de la grippe.

Des études in vitro ont
montré que cette thérapie TCAD peut être jusqu’à 20 fois plus puissante
qu’un antiviral utilisé en monothérapie sur toutes les souches du virus
de la grippe, saisonniers et pandémiques. Les essais cliniques de phase 2
ont démontré que la combinaison de trois antiviraux est plus efficace
que l’association de deux antiviraux et particulièrement efficace contre
les virus ayant développé une résistance au Tamiflu®.



Nexbio,
une biotech basée à San Diego (California) a développé un traitement
expérimental qui détruit le site ou s’attache le virus de la grippe sur
les cellules bronchiques : Fludase ® est une protéine qui inactive
récepteurs viraux dans les cellules du tractus respiratoire humain,
empêchant ainsi le virus de la grippe à la fois d'infecter le corps
humain et ou « d’amplifier » la maladie chez des patients déjà infectée.
Candidat médicament à large spectre en cours de développement pour la
prophylaxie et le traitement des infections respiratoires causées par
tous les types de virus grippaux, y compris le virus A/H1N1, Fludase ®
est actuellement en phase I de développement clinique. Les premières
études cliniques ont démontré l’efficacité de Fludase® contre les virus
résistants au Tamiflu ®.



Sources: Biocryst [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Nexbio [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Adamas

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: RESISTANCE AU TAMIFLU® : 3 NOUVEAUX MEDICAMENTS candidats

Message par lalout le Ven 18 Nov 2011, 17:28

ne faut t il pas s'occuper actuellement et en urgence d'autres pandémies tels que le paludisme, la tuberculose, ... sachant quelles sont plus mortelles que la grippe saisonnière
des études ont montré que traiter des grippes saisonnières n'avait aucun intérêt sauf peut être en cas de pandémie genre la grippe espagnole ce qui n'est pas le cas tous les ans

    La date/heure actuelle est Lun 16 Jan 2017, 22:51