Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

La cure végétale

Partagez
avatar
أمة الله خديجة
Super-membre
Super-membre

Féminin Messages : 311
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 107
Localisation : انّا لله و انّا اليه راجعون
Emploi : همّتي لأمّتي

La cure végétale

Message par أمة الله خديجة le Sam 14 Mai 2011, 18:49

La cure végétale toutes les plantes pour se guerir

de Dextreit Raymond


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fondateur
des Éditions Vivre en Harmonie, Raymond Dextreit est né en 1908. Des
épreuves douloureuses qui le confrontent personnellement aux limites de
la médecine officielle le conduisent à entreprendre des recherches en
direction des méthodes de soins naturels qu'il ne cessera dès lors
d'approfondir pour le plus grand bonheur de quatre générations
bénéficiant aujourd'hui des bienfaits de sa méthode. Ce sont
actuellement plus de sept millions d'ouvrages traduits en neuf langues
qui témoignent, à travers le monde, de l'écho sans cesse grandissant que
Raymond Dextreit, véritable précurseur, rencontre sur les voies qu'il a
su tracer pour chaque membre de la famille humaine en direction de la
liberté.


Vertus des plantes
La médecine naturelle est sous haute surveillance

"On ne peut nier que la phytothérapie ne dispose d'une gamme d'action suffisamment nuancée pour se plier
docilement à toutes les exigences de l'art de guérir, à tous les épisodes de la pathologie, pour se faire
toute à tous en combattant avec un égal succès les maux insignifiants qui, tels des moucherons, n'ont
qu'une existence éphémère et les maladies tragiques qui menacent les vies humaines." (Dr H. Leelerc)

Il n'a pas été dans nos intentions de réaliser un traité complet sur les plantes, mais ·d'en indiquer l'usage le plus
courant,
après expérimentation. Le report à un ouvrage de botanique sera
évidemment profitable pour étudier les caractéristiques des plantes et
apprendre à les reconnaître.
La meilleure utilisation d'une plante
serait celle qui en préserverait toutes les propriétés tout en
permettant l'extraction et l'assimilation des principes actifs. A l'état
frais; feuilles et jeunes pousses peuvent s'adjoindre aux salades et
plats de crudités. Ensuite restent l'infusion et la décoction ou la
macération.
Avec infusion et décoction, la plupart des principes sont
convenablement dissous, mais certains sont détruits. La macération à
froid préserve ces principes, mais n'en permet pas l'extraction
intégrale. C'est ainsi que· certains phytothérapeutes préconisent les
poudres de plantes séchées. Mais, là encore, il y a déperdition d'une
certaine forme d'énergie à la dessication et à la mouture.
Ne parlons que pour mémoire de la macération dans l'alcool qui, plus encore que la chaleur, détruit les ,éléments
vivants.

A
chaque nom de plante est indiqué le mode de préparation nous ayant paru
à la fois permettre l'extraction et la protection de la plus grande
partie des principes curatifs. La même dose convient en général pour les
plantes fraîches ou sèches. Les plantes fraîches sont plus volumineuses
mais leurs principes sont plus actifs.
Une pincée correspond à 2-3 g, une cuillerée à dessert à 5 g environ, une cuillerée à soupe à 10 g et une poignée à 30-40 g.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




    La date/heure actuelle est Jeu 27 Avr 2017, 02:12