Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

Règles pratiques de prescription chez le patient âgé

Partagez
avatar
M@NEL
Super-modératrice
Super-modératrice

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Algérie
Emploi : Ph

Règles pratiques de prescription chez le patient âgé

Message par M@NEL le Jeu 12 Mai 2011, 11:48

Règles pratiques de prescription chez le patient âgé :
Il faut :
-savoir limiter l’objectif du traitement à une pathologie
raisonnablement accessible et clairement diagnostiquée, menaçant à court
terme la vie ou le confort du malade, avec un résultat évaluable au
bout d’une période de temps limitée
-s’abstenir de multiplier les traitements symptomatiques toutes les
fois que quelques précautions d’hygiène de vie peuvent faire aussi bien
ou mieux que des médicaments (sommeil; constipation…)
-savoir limiter le nombre de médicaments prescrits, en choisissant
soigneusement ceux d’efficacité bien établie et dont les effets
indésirables possibles sont déjà bien répertoriés ; ne pas céder la
demande de valider l’automédication ou de renouveler sans raison
médicalement établie des prescriptions anciennes, ne pas choisir le
vieillard pour « essayer » sans contrôle les spécialités nouvelles
-choisir des formes galéniques d’utilisation simple ou familière au
malade ; limitant les risques d’erreurs, d’oubli, de confusion entre
médicament et un autre
-savoir limiter les doses au minimum qui commande l’effet
thérapeutique en « personnalisant » la posologie au mieux de l’état du
malade ; éviter de precrire des formes trop lourdement dosées (même en
fragmentant) ,des produits d’action rapide et brutale ;des médicaments
de demi-vie prolongée
Lorsqu’une posologie « personnes âgées » n’est pas mentionnée dans le
dictionnaire VIDAL ;une adaptation « arbitraire » de la posologie «
adulte »c peut être effectuée selon les règles simples :
-à 65 ans, 65% de la dose standard est à 80 ans 50% de celle-ci ;
-ou selon la formule de ROWLAND plus précise ;le pourcentage de la « dose standard » est :
((140-âge) x (poids en Kg)0.7) / 1660
-savoir limiter la durée de prescription au temps juste nécessaire à l’obtention du résultat thérapeutique est compté
-expliquer longuement, patiemment, minutieusement le mode d’emploi du
ou des médicaments prescrits en prenant le temps d’écrire l’essentiel de
sa prescription sur l’ordonnance (en prescrivant peu, on rattrape le
temps perdu et l’ordonnance est beaucoup plus utile)
-bien mettre en garde le cas échéant, contre les risques d’un arrêt
brusque de certains médicaments (anti angineux, glucocorticoïdes,
benzodiazépines,……..)
-ne pas craindre d’informer sur les éventuels effets indésirables
possibles ; et mettre en place les conditions d’une surveillance
clinique et biologique efficace de ceux-ci (prescription de petites
quantités de médicaments pour revoir fréquemment le malade)

    La date/heure actuelle est Ven 26 Mai 2017, 02:42