Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

L’incontinence urinaire

Partagez
avatar
M@NEL
Super-modératrice
Super-modératrice

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Algérie
Emploi : Ph

L’incontinence urinaire

Message par M@NEL le Dim 19 Déc 2010, 17:11

L’incontinence urinaire n’est pas rare. En France, elle touche plus de
2,5 millions d’individus dont 15-20% des plus de 60 ans. Cette
pathologie concerne les 2 sexes mais le risque d’incontinence est 2 fois
plus élevé chez la femme.

DÉFINITION


L’incontinence urinaire est définie comme une perte d’urine involontaire
de manière constante ou intermittente. Cette miction incontrôlée
provoque une sensation de gêne par les aspects hygiéniques,
psychologiques et sociaux qu’elle implique.

CAUSES
Si l’incontinence urinaire a pour principale origine une faiblesse du sphincter urétral, elle peut également faire suite à :
- une cystite,
- la prise de certains médicaments,
- une infection ou une inflammation du vagin,
- un mauvais fonctionnement de la vessie (paresse ou hyperactivité),
- un prolapsus,
- une hypertrophie de la prostate,
- une obstruction des voies urinaires,
- un rétrécissement de l’urètre.

SYMPTÔMES
L’incontinence urinaire se caractérise par une perte d’urine qui peut être de 3 origines :
- l’incontinence permanente : écoulement d’urine incontrôlable par
dysfonctionnement des sphincters, ce problème est d’origine
neurologique,
- l’incontinence d’effort : perte urinaire en riant, éternuant, poussant
ou lors d’un effort physique, elle est due à un affaiblissement des
muscles du périnée,
- l’incontinence impérieuse : mictions fréquentes et fuites urinaires
lorsque le patient entend de l’eau couler ou lors d’un changement de
température, ce problème provient d’un dysfonctionnement de la vessie.

DIAGNOSTIC
Peu de personnes vont consulter un médecin pour cette pathologie.
Pourtant, le diagnostic est indispensable pour déterminer la prise en
charge la plus adaptée. La 1ère étape consiste en un
interrogatoire du patient, puis un examen clinique est nécessaire pour
préciser le diagnostic. Des examens complémentaires (examen
cytobactériologique des urines, cystocopie, échographie de la vessie et
du petit bassin, bilan urodynamique) peuvent également être demandés.

TRAITEMENTS
Plusieurs moyens existent pour traiter l’incontinence urinaire :
- des médicaments permettant d’augmenter l’activité des sphincters et de
diminuer l’activité des muscles vésicaux (oxybutynine, solifénacine,
flavoxate…),

- la rééducation vésicale qui permet d’apprendre à contrôler les envies d’uriner et d’augmenter les capacités de la vessie,
- la chirurgie, lorsque les autres traitements sont inefficaces ou quand l’incontinence est invalidante.
Les étuis péniens et les couches ou protections hygiéniques peuvent également être employés.

PRÉVENTION ET CONSEILS À L’OFFICINE
Le premier réflexe en cas d’incontinence urinaire doit être de diriger
le patient vers un médecin qui déterminera l’origine du problème et les
traitements à mettre en place. Vous conseillerez également au patient :
- de continuer à s’hydrater,
- d’éviter la consommation de caféine et d’alcool,
- d’aller aux toilettes régulièrement (toutes les 3-4 heures) et entre-temps d'essayer de se retenir,
- de faire des exercices de contraction des muscles pelviens et sphinctériens afin de les renforcer,
- d’éviter les médicaments appartenant aux catégories suivantes qui
peuvent, selon le cas, causer ou aggraver l'incontinence :
antihypertenseurs, antidépresseurs, diurétiques, médicaments pour
soigner le cœur et le rhume, relaxants musculaires, somnifères…

- d’avoir un « poids santé » car l'excès de poids exerce en permanence
une pression supplémentaire sur la vessie et les muscles qui
l'entourent.
Les problèmes de prostate sont souvent à l’origine d’incontinence
urinaire, c’est pourquoi vous recommanderez au patient, à partir de 50
ans, d’aller voir un médecin qui lui-même lui prescrira un examen
annuel.
Pour les femmes, suite à un accouchement, il est nécessaire d’encourager
la patiente à réaliser les séances de rééducation périnéale, dans le
but de renforcer le plancher pelvien.
En cas d’incontinence d’effort, conseillez au patient d’avoir une
alimentation riche en fibres réduisant le risque de constipation.

SITES WEB
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Badrpharm07
Progresse
Progresse

Masculin Messages : 6
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 30
Localisation : TUNIS
Emploi : INTERNE EN PHARMACIE

Re: L’incontinence urinaire

Message par Badrpharm07 le Jeu 03 Fév 2011, 11:01

le sujet est très interessant, en effet je voulais rajouter un petit truc concernant l'incontinence urinaire et surtout l'eunurésie,  affection caractérisée par la survenue pendant le sommeil de mictions involontaires et inconscientes chez l'enfant de plus de cinq ans ou l’adulte, problème fréquent et dont souffre plusieurs parents.


Le traitement : La desmopressine ( MINIRIN ) analogue de l'hormone anti diurétique et sans effets hypertenseurs marquants, s'avere efficace dans 60 % des cas, en outre,  l'oxybutinine  ( DITROPAN ) est aussi indiqué.


Conseil à l'officine: La maladie est souvent due a des problèmes psychologiques, stress, insomnie ect... alors en tant que pharmacien, je recommande souvent un sirop a base de plante pour l'agitation et l'insomnie (exemple PEDIAKID nervosité) en associant un antispasmodique exemple (SPASFON LYOC )

avatar
khaoula benz
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 726
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Algérie
Emploi : médecin

Re: L’incontinence urinaire

Message par khaoula benz le Jeu 03 Fév 2011, 22:31

salam ,

sujet d'actualité ;
ma question est : y t il des tisanes qui peuvent renforcer la tonicité sphinctérienne vésicale , car les effets secondaires de certains traitements peuvent limiter l'utilisation ?
avatar
M@NEL
Super-modératrice
Super-modératrice

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Algérie
Emploi : Ph

Re: L’incontinence urinaire

Message par M@NEL le Sam 26 Fév 2011, 20:19

voici la recette du professeur Ibrahim Saraçoglu spécialiste en phytothérapie

Préparation:

  • 1 cuillère à dessert de feuilles et/ou fleurs de lamier jaune ou ortie jaune (Lamium galeobdolon)


  • 1 verre d'eau
Préparer une infusion :
plonger 1 cuillère à dessert de lamier jaune dans un verre d'eau portée
à ébullition. Faire bouillir 5 minutes, puis laisser infuser.

Posologie:

Boire 1 verre par jour pendant une semaine.
Puis, boire 1 verre, 1 jour sur 2 pendant 5 semaines.

NB:
Toujours préparer l'infusion le jour même, ne pas consommer d'infusion préparée la veille.
avatar
khaoula benz
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 726
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Algérie
Emploi : médecin

Re: L’incontinence urinaire

Message par khaoula benz le Sam 26 Fév 2011, 21:43

salam farmacista ,

merci pour le conseil ,
mais y t il des contres indications à cette préparation .
avatar
M@NEL
Super-modératrice
Super-modératrice

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Algérie
Emploi : Ph

Re: L’incontinence urinaire

Message par M@NEL le Dim 27 Fév 2011, 19:11

salem khaoula

je ne savais pas que l'ortie a des effets secondaires puisque c'est une
plante " sacrée", mais en effectuant une petite recherche j'ai trouvé ça
:

L'ortie ne doit pas être consommée en cas
d'œdème par rétention dûe à une insuffisance cardiaque ou rénale. Tout comme le millepertuis, l'ortie est incompatible avec un certain nombre de traitements médicamenteux, dont elle entrave ou au contraire accentue l'action. En particulier les diurétiques, les anti-inflammatoires, les anti-coagulants, les sédatifs, de même que la digitaline et les traitements contre l'hypertension.








et la consommation de l'ortie multiplie par 4 les effets AI du diclofénac

merci chère khaoula pour vos remarques pertinentes
avatar
bobette
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 964
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 62
Localisation : FRANCE
Emploi : sans rapport avec la médecine

Re: L’incontinence urinaire

Message par bobette le Dim 27 Fév 2011, 19:18

farmacista a écrit:salem khaoula

je ne savais pas que l'ortie a des effets secondaires puisque c'est une
plante " sacrée", mais en effectuant une petite recherche j'ai trouvé ça
:

L'ortie ne doit pas être consommée en cas
d'œdème par rétention dûe à une insuffisance cardiaque ou rénale. Tout comme le millepertuis, l'ortie est incompatible avec un certain nombre de traitements médicamenteux, dont elle entrave ou au contraire accentue l'action. En particulier les diurétiques, les anti-inflammatoires, les anti-coagulants, les sédatifs, de même que la digitaline et les traitements contre l'hypertension.








et la consommation de l'ortie multiplie par 4 les effets AI du diclofénac

merci chère khaoula pour vos remarques pertinentes

ouh là ! l'ortie est souvent utilisée en auto-médication par les rhumatisants, qui prennent en même temps des anti-inflammatoires, et comme ça concerne particulièrement les personnes âgées, le coktail est souvent complété par diurétiques et autres médicaments contre l'hypertension [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] c'est grave docteur ???
avatar
M@NEL
Super-modératrice
Super-modératrice

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Algérie
Emploi : Ph

Re: L’incontinence urinaire

Message par M@NEL le Dim 27 Fév 2011, 19:35

pour les anticoagulants : le vitamine K fait partie de la composition de l'ortie , donc un effet antagoniste de l'effet des anticoagulants .

pour les antihypertenseur : l'ortie joue une role similaire aux diurétiques ce qui va augmenter l'effet des antihypertensuer de la classe des diurétiques ( risque d'hypokaliémie ) en cas d'un traitement à long terme .
avatar
khaoula benz
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 726
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Algérie
Emploi : médecin

Re: L’incontinence urinaire

Message par khaoula benz le Dim 27 Fév 2011, 21:48

salam ,

un grand merci farmacista pour toutes ces informations , ça va apporter de l'aide aux femmes , chez qui , les traitements médicamenteux ont des effets importants ; encore une fois merci ma chère pharmacienne .

NicPa
Touriste
Touriste

Masculin Messages : 1
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 62
Localisation : Paris
Emploi : commerce

Re: L’incontinence urinaire

Message par NicPa le Sam 16 Nov 2013, 19:47

Bonjour,


Je veux apporter mon témoignage pour concernant la solution proposée par mon urologue pour traiter mon incontinence urinaire sévère. On m’a implanté le Sphincter Urinaire Artificiel ZSI 375, il a vraiment amélioré ma vie, j’ai retrouvé toutes mes activités d’avant mon incontinence (on m’a juste interdit de faire du vélo).Après l’opération, l’implant n’étant pas activé, je suis resté incontinent pendant 2 mois, après cicatrisation l’implant a été réactivé. Depuis je suis continent ! SI vous le voulez, vous pouvez voir mon témoignage sur leur site . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
jean-richard
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages : 78
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 28
Localisation : *********
Emploi : SANTE

Re: L’incontinence urinaire

Message par jean-richard le Sam 16 Nov 2013, 21:33

Bonsoir,
On est content pour vous! merci pour votre témoignage et bon rétablissement

Contenu sponsorisé

Re: L’incontinence urinaire

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 27 Avr 2017, 04:11