Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters



Sevrage tabagique : le rôle du dentiste

Partagez

mahassine
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1181
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 31
Localisation : ALGERIE
Emploi : PHARMACIENNE

Sevrage tabagique : le rôle du dentiste

Message par mahassine le Mer 09 Juin 2010, 01:31

Confrontés quotidiennement aux méfaits du tabac, les chirurgiens-dentistes s'engagent de plus en plus dans la prise en charge des fumeurs. Désormais prescripteurs de substituts nicotiniques, ils peuvent se positionner comme un véritable soutien des patients dans leur sevrage tabagique.
Le tabac est responsable de nombreuses pathologies au niveau de la bouche car celle-ci est en première ligne de l'exposition aux toxiques contenus dans la fumée. Il est donc justifié que les dentistes jouent un rôle aussi bien dans le sevrage tabagique que dans l'éducation de leurs jeunes patients.

Le tabac, un fléau pour la bouche


On compte pas moins de 60 000 décès par an directement attribuables au tabac. Si l'on connaît bien les effets du tabac sur les poumons et le coeur, on connaît moins ses effets sur la santé de la bouche. Pourtant, ils sont nombreux.
La coloration des dents et les taches résultant de la consommation de cigarettes sont un des principaux motifs de consultation. Le tabagisme a aussi des conséquences dentaires : les gros fumeurs ont plus de caries que les non-fumeurs. Ainsi, 58 % des gros fumeurs présentent au moins une dent cariée à traiter contre 31,8 % chez le non-fumeur.
La consommation de tabac a également d'autres conséquences buccales. On observe chez les fumeurs des retards de cicatrisation importants en cas de chirurgie (parodontologie, implantologie). Le risque relatif de développer une
maladie des gencives (parodontopathie) est de 2,5 à 6 fois plus élevé chez les fumeurs et le risque de perte d'attache parodontale est plus que doublé (de 2,5 à 3,5 fois plus important).
Et ces méfaits interviennent dès l'adolescence et augmentent avec le nombre de cigarettes. Le tabac favorise également le risque de perte dentaire : "Quand on fume, les dents réagissent comme si l'on vieillissait" explique le Dr Jacques Wemaere. Enfin, le tabac est un facteur de risque majeur des cancers de la cavité buccale, avec des fumeurs 6 fois plus touchés que les non fumeurs.


Le dentiste, acteur du sevrage tabagique


"Ainsi, le tabac a des répercussions directes sur le quotidien professionnel des chirurgiens-dentistes, qui s'engagent toujours plus dans le sevrage tabagique" note le Dr Wemaere. Acteurs majeurs de santé publique (500 000 consultations menées par jour), ils sont confrontés de façon quotidienne aux méfaits du tabac.


  • Première action : le conseil minimum. Il a été démontré que le conseil minimum, consistant à poser deux questions simples ("Etes-vous fumeur ?" et "Avez-vous envisagé d'arrêter de fumer ?"), aide le fumeur à diminuer sa consommation et permet un arrêt du tabac dans 3 à 5 % des cas.
  • Deuxième action : prendre en charge le sevrage. le Ministre de la santé, a affirmé en mai 2008 la compétence des dentistes pour prescrire les médicaments d'arrêt à côté des médecins et des sages-femmes. Une annonce unanimement saluée par la profession dentaire et les associations de lutte contre le tabagisme. Et le rôle des dentistes est amené à s'amplifier : "Demain, les patients pourront très probablement bénéficier des 50 euros remboursés sur les substituts nicotiniques en allant chez leur chirurgien-dentiste" estime le Dr Wemaere.

Education du patient


Outre l'accompagnement au sevrage tabagique, les dentistes peuvent aussi être des éducateurs de santé auprès des jeunes. "Une dépendance au tabac ne s'installe pas subitement, ni par hasard" indique le Dr Wemaere. Il ajoute : "Nous avons la possibilité d'accompagner nos patients lors des visites régulières et ainsi, pour les plus jeunes, de retarder la prise de la première cigarette, voire de l'éviter". Les examens bucco-dentaires obligatoires des 6, 9, 12, 15 et 18 ans peuvent ainsi être l'occasion d'aborder le thème du tabac.
Les dentistes se forment de plus en plus aux pratiques de sevrage tabagique. Si vous êtes fumeur et que vous avez envie d'arrêter, n'hésitez pas à vous tourner vers votre dentiste et à lui demander s'il peut vous accompagner.

Dr Ali
Admin
Admin

Masculin Messages : 3188
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 35
Localisation : Algerie
Emploi : MAHU

Re: Sevrage tabagique : le rôle du dentiste

Message par Dr Ali le Mer 09 Juin 2010, 22:53

merci pour cet article , [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] c'est un bon sujet ,

mahassine
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1181
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 31
Localisation : ALGERIE
Emploi : PHARMACIENNE

Re: Sevrage tabagique : le rôle du dentiste

Message par mahassine le Mar 07 Sep 2010, 23:55


chokran Smile

Contenu sponsorisé

Re: Sevrage tabagique : le rôle du dentiste

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 03:58


    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016, 03:58