Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

Le purpura

Partagez
avatar
M@NEL
Super-modératrice
Super-modératrice

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Algérie
Emploi : Ph

Le purpura

Message par M@NEL le Dim 23 Aoû 2009, 14:27

Le purpura est caractérisé par un écoulement anormal de sang au niveau de la peau ou des muqueuses : celles-ci sont parsemées de petites taches rouge vif ou bleuâtres. On distingue plusieurs sortes de purpura :
- purpuras sans troubles de l'hémostase,
- purpuras avec troubles de l'hémostase (trouble de la coagulation) sans thrombopénie (pas de baisse de plaquettes),
- purpuras avec troubles de l'hémostase et thrombopénie (nombre de plaquettes très inférieur à la normale).
Dans ce dossier, nous traiterons principalement du purpura rhumatoïde, qui est le plus fréquent, et qui fait partie de la première catégorie.

DÉFINITION
Le purpura rhumatoïde est une affection d’origine immunoallergique qui se manifeste par une vascularite (inflammation des capillaires), associée à des problèmes au niveau de la peau, des reins, du tube digestif et des articulations. Cette maladie affecte le plus souvent les garçons, entre 3 et 10 ans, et parfois les jeunes adultes.

CAUSES
Les causes de la pathologie sont mal connues. Toutefois, dans 25 à 90% des cas, les facteurs déclenchant observés sont :
- une infection bactérienne (streptocoque, mycoplasma pneumoniaie, staphylocoque, clostridium...) ou virale Parvovirus B19, EBV, adénovirus, virus ourlien, HIV,
- une infection parasitaire, piqure d'insecte, voire toxique (cocaïne),
- une prise médicamenteuse (antibiotiques, AINS, IEC), une vaccination.

SYMPTÔMES
Le début de la maladie se caractérise par une asthénie (fatigue importante), une fièvre légère, une perte d’appétit, et des troubles digestifs. Après quelques jours voire quelques semaines, apparaissent d’autres symptômes plus importants :
- éruptions cutanées siégeant essentiellement aux membres inférieurs,
- taches pourpres de type pétéchies présentant un léger relief, essentiellement sur les membres inférieurs, ou sur le siège,
- polyarthrite (inflammation des articulations), localisée essentiellement aux membres inférieurs généralement associée à des épanchements articulaires,
- douleurs abdominales plus ou moins violentes,
- insuffisance rénale, dans les cas les plus sévères.

DIAGNOSTIC

Le diagnostic de la maladie est posé après examen clinique du patient. En cas de doute, des examens complémentaires peuvent être effectués pour éliminer un diagnostic différentiel. Il n’existe aucun signe biologique spécifique de la maladie.

TRAITEMENTS
L’évolution étant spontanément favorable, il n’y a pas de traitement spécifique mis en place pour cette maladie. Chez la plupart des jeunes adultes et des enfants, la guérison se fait automatiquement, en quelques semaines voire quelques mois. Toutefois, en cas d’atteinte digestive ou rénale, l’hospitalisation peut s’avérer nécessaire. Par ailleurs, une corticothérapie peut être prescrite.

PRÉVENTION ET CONSEILS À L’OFFICINE
A l’officine, si l’un de vos patients se présente avec les symptômes décrits ci-dessus, orientez-le rapidement vers un médecin, qui établira le diagnostic précis.
Par ailleurs, face à un patient atteint de purpura rhumatoïde, vous pouvez apporter les conseils suivants :
- s’il s’agit d’une atteinte cutanée seule, l’enfant peut aller à l’école,
- en cas d’atteinte articulaire, le patient doit se reposer.
avatar
wissam
Modérateur
Modérateur

Féminin Messages : 1614
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 30
Localisation : algérie
Emploi : résidente en rhumatologie

Re: Le purpura

Message par wissam le Dim 23 Aoû 2009, 16:25

- le purpura rhumatoide c'une maladie auto immune qui peut etre assosier à d'autre maladie AI.
-LES IMMUNO SUPPRéSSEURES peuvent etre perscrits pour le traitement de la purpura rhumatoide.
avatar
Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: Le purpura

Message par Dr Aymen le Dim 23 Aoû 2009, 18:17

merci , très intéressant comme article bien

voila une image du purpura rhumatoïde:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Œdème aigu hémorragique et purpura rhumatoïde : la même maladie ?

Message par Dr Aymen le Dim 23 Aoû 2009, 18:20

Œdème aigu hémorragique et purpura rhumatoïde : la même maladie ?

L’œdème aigu hémorragique décrit au début du 20ème siècle par des pédiatres tend à être considéré comme une forme de purpura rhumatoïde du petit enfant. Sa présentation clinique est particulière et conforte son individualisation.
Une revue européenne s’appuie sur 7 observations d’œdème aigu hémorragique survenu chez des enfants âgés de 4 à 38 mois qui présentaient tous des lésions purpuriques annulaires et en cible siégeant à la fois sur la face, sur le tronc et sur les extrémités. En dehors d’un œdème au niveau des extrémités, il n’y a pas d’autre élément distinctif. L’œdème aigu hémorragique du nourrisson guérit le plus souvent sans séquelle.
Il existe dans la littérature près de 300 cas répertoriés. Les prodromes décrits correspondent le plus souvent à des infections virales ou bactériennes ; les complications rénales sont rares puisqu’on dénombre 5 cas publiés de glomérulonéphrites sur les 300 observations. Les complications digestives à type de douleurs abdominales sont de même fréquence et largement inférieure à 1 %.
Les auteurs concluent que l’œdème aigu hémorragique est bien une vascularite leucocytoclasique au même titre que le purpura rhumatoïde. L’implication des agents déclarés « déclenchants » n’est pas forcément pertinente. Le pronostic est favorable, les complications classiques du purpura rhumatoïde étant ici exceptionnelles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

malaki
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 702
Date d'inscription : 23/10/2009
Age : 29
Localisation : algerie
Emploi : biologiste en biochimie

Re: Le purpura

Message par malaki le Dim 01 Nov 2009, 22:27

merci pour ces informations

Contenu sponsorisé

Re: Le purpura

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 30 Mar 2017, 23:39