Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe








Derniers sujets
























Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters


Vers la modification du calendrier vaccinal en Algérie?

Partagez

MIRAGE
Directeur général de FUMED
Directeur général de FUMED

Masculin Messages: 2254
Date d'inscription: 16/08/2009
Age: 28
Localisation: Maghreb united
Emploi: Medical student

Vers la modification du calendrier vaccinal en Algérie?

Message par MIRAGE le Jeu 08 Avr 2010, 23:07

La vaccination constitue la meilleure protection contre les maladies infectieuses. En Algérie, les participants au 6e Forum national de l’omnipraticien, qui se tient depuis hier au centre de formation de Ben Aknoun, ont insisté sur l’importance de la vaccination pour prévenir diverses maladies.

Le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Saïd Barkat, n’a pas manqué de mettre l’accent sur l’importance du respect du programme de vaccination, le plus souvent le seul moyen de garantir une protection efficace. Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus et les condylomes ainsi que le rotavirus, qui provoque des diarrhées sévères chez l’enfant, ont été au centre des débats lors de cette première journée.

Le professeur Chawki Kaddache a évoqué à cette occasion la nécessité demodifier le calendrier vaccinal, «aussi bien sur le plan des dates que des vaccins», a t-il dit.

Il faut savoir que chez les nourrissons et les jeunes enfants, les diarrhées peuvent être extrêmement graves, voire même mortelles. Depuis peu, de nouveaux vaccins existent pour protéger les tout-petits de ces gastro-entérites aiguës causées par le rotavirus.

Le rotavirus est un virus particulièrement tenace et très contagieux. La transmission de ces gastro-entérites est particulièrement difficile à contrôler dans les lieux collectifs. L’hôpital n’est pas épargné puisque l’infection à rotavirus est une cause majeure d’infections nosocomiales.

Le professeur Chawki Kaddache a préconisé l’introduction du vaccin contre le rotavirus qui fait des ravages chez les tout- petits.

Il a souligné que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé en 2009 son entrée dans le calendrier vaccinal. Toutefois, dans notre pays, les enfants infectés par le rotavirus continuent de mourir.

Il y a lieu de rappeler qu’au moment où l’on parle de l’importance de respecter le calendrier vaccinal, des praticiens évoquent des pénuries de certains vaccins pour bébés, défrayant la chronique depuis quelque temps, dont celui contre la polio et l’hépatite B.

La vaccination est également l’un des moyens essentiels de prévenir le cancer du col de l’utérus, qui enregistre 3 000 nouveaux cas annuellement en Algérie. L’introduction de la vaccination pour la prévention contre le cancer du col de l’utérus constitue aujourd’hui une nécessité, selon les experts de la prévention.

Le professeur Kamel Bouzid, président de la Société algérienne d’oncologie médicale (SAOM) plaide fermement pour son introduction en Algérie. «Le cancer du col de l’utérus arrive en deuxième position après celui du sein», a affirmé le spécialiste. Son introduction permettrait d’éradiquer le cancer du col de l’utérus sur une période de 25 ans. Il a ajouté que les médecins praticiens doivent être en première ligne en matière de sensibilisation. Concernant les facteurs déclenchant cette pathologie, le professeur Bouzid a fait référence à une infection par le virus papillomavirus de type 16 et 18.

Cette maladie est silencieuse puisqu’elle ne peut être détectée qu’à travers un diagnostic précoce et ses symptômes n’apparaissent que tardivement, d’où les incessants appels des spécialistes en direction des pouvoirs publics sur l’ampleur de cette pathologie qui ne cesse d’augmenter et évoquent un vaccin quadrivalent, c’est-à-dire qui traite les HPV16 et 18 responsables de plus de 70% des cancers du col de l’utérus et les HPV 6 et 11 responsables d’un important nombre de condylomes.

S’agissant du cancer du sein, qui enregistre, selon les derniers chiffres de l’Institut national de la santé (INSP), 9 000 nouveaux cas chaque année, le professeur a mis en exergue l’intérêt crucial du dépistage précoce. Il a souligné qu’«une femme sur deux décède dans les cinq années qui suivent le diagnostic».

Le professeur ajoutera que malgré les efforts réalisés en matière de prise en charge, beaucoup reste à faire, notamment pour ce qui est de l’accès aux soins et à la radiothérapie. Il a précisé à ce sujet que le dépistage est inexistant dans les structures spécialisées.

En tout, 22 communications médicales sont programmées lors de cette manifestation scientifique, qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue des praticiens, selon le docteur Salah Laouar, président du comité d’organisation.

Par La Tribune

medhope
Membre fidèle
Membre fidèle

Féminin Messages: 43
Date d'inscription: 21/10/2009
Age: 27
Localisation: batna
Emploi: etudiante

Re: Vers la modification du calendrier vaccinal en Algérie?

Message par medhope le Ven 09 Avr 2010, 01:48

Dr mirage ,svp je veux savoir si cette reunion a ete interese au vaccination du personnels soignants qui constitu le point de depart de certains epidemie car chez nous la seule vaccination obligatoire est celle de l'hepatite B( à l'oppose de la france -comme exemple- ou le ministere de la sante est interese au vaccin professionnels obligatoire " hbv , tbc, dt , " et recommande " meningite , coqueluche , hepatite a , rubeole, leptospirose ...".
svp si vous connaissez les vaccins du personnels soignants recommandés en algerie et leurs reglemmentations . repond moi j'attend
merci

MIRAGE
Directeur général de FUMED
Directeur général de FUMED

Masculin Messages: 2254
Date d'inscription: 16/08/2009
Age: 28
Localisation: Maghreb united
Emploi: Medical student

Re: Vers la modification du calendrier vaccinal en Algérie?

Message par MIRAGE le Ven 09 Avr 2010, 02:20

medhope a écrit:Dr mirage ,svp je veux savoir si cette reunion a ete interese au vaccination du personnels soignants qui constitu le point de depart de certains epidemie car chez nous la seule vaccination obligatoire est celle de l'hepatite B( à l'oppose de la france -comme exemple- ou le ministere de la sante est interese au vaccin professionnels obligatoire " hbv , tbc, dt , " et recommande " meningite , coqueluche , hepatite a , rubeole, leptospirose ...".
svp si vous connaissez les vaccins du personnels soignants recommandés en algerie et leurs reglemmentations . repond moi j'attend
merci

salut medhope je n'etait pas présent durant la réunion cyclops mais d'aprés l'article ça ne concerne pas le personnel médical mais il discutent la possibilité de lancer des compagnes de vaccination contre le cancer du col les condylome et le rotavirus!!
Pour ce qui est du recommandations au personnel médical je ne connais que l'hépatite mais d'autres vaccin sont recommandés en cas d'épidimies signalés c'est l'exemple des méningites !! voilà

Dr Ali
Admin
Admin

Masculin Messages: 3103
Date d'inscription: 20/02/2010
Age: 33
Localisation: Algerie
Emploi: Assistant en pédiatrie

Re: Vers la modification du calendrier vaccinal en Algérie?

Message par Dr Ali le Ven 09 Avr 2010, 07:39

le rotavirus ? c'est tres cher comme vaccin,
en france le vaccin est sous forme de solution administré par voie orale , chez les nourrisson , il on un probleme c'est que esque on revaccine l'enfant s'il vomis apres le vaccin sachant que le vaccin est tres chhhhhhhher.
merci

MIRAGE
Directeur général de FUMED
Directeur général de FUMED

Masculin Messages: 2254
Date d'inscription: 16/08/2009
Age: 28
Localisation: Maghreb united
Emploi: Medical student

Re: Vers la modification du calendrier vaccinal en Algérie?

Message par MIRAGE le Sam 10 Avr 2010, 07:52

Venez voir la contradition il y'a une pénurie de vaccins pédiatriques en Algérie !!!!


Rien n’est encore réglé concernant la pénurie des vaccins pédiatriques en Algérie. L’Institut Pasteur d’Algérie est pratiquement sans stock.

« Il n’y a pratiquement pas de vaccins à ce niveau », a confié à El Watan Week-end une source proche de l’Institut Pasteur en expliquant que l’approvisionnement peut, cependant, se faire à n’importe quel moment. Aucune date d’arrivage de vaccins n’est fixée pour le moment, ajoute-t-on.

A quoi est due cette pénurie ?

A commencer par l’engagement du groupe pharmaceutique Saidal qui n’a finalement pas été respecté.

Selon notre source, l’accord de partenariat signé en février 2009 entre Saidal et le groupe cubain Heber biotic, pour la production en Algérie du vaccin d’hépatite B est resté lettre morte. Ce vaccin devrait être prêt durant le deuxième semestre de 2009 en partenariat avec l’Institut Pasteur et des spécialistes cubains. L’Institut Pasteur n’avait pas pensé à importer le vaccin en question.

Résultat : les structures de santé ne sont approvisionnées ni par le vaccin importé ni par celui produit localement.

Autre raison : la pénurie enregistrée au début de l’année a occasionné un envahissement au niveau des structures des enfants concernées non vaccinés. « Tout le monde vient en même temps et la quantité de vaccins disponibles ne suffit pas », explique-t-on.

L’Algérie enregistre annuellement près de 8000 naissances et seulement 10 millions d’euros sont consacrés aux vaccins pédiatriques.

Il faudrait penser, selon des experts, à intégrer d’autres formules, à l’exemple du vaccin contre le cancer du col de l’utérus HPV et antirotavirus.

par El Watan

medhope
Membre fidèle
Membre fidèle

Féminin Messages: 43
Date d'inscription: 21/10/2009
Age: 27
Localisation: batna
Emploi: etudiante

Re: Vers la modification du calendrier vaccinal en Algérie?

Message par medhope le Mar 13 Avr 2010, 01:41

merci pour votre reponse

    La date/heure actuelle est Mar 23 Déc 2014, 06:59