Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe








Derniers sujets













Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

Développer et promouvoir l'aromathérapie en Algérie

Partagez
avatar
MIRAGE
Admin
Admin

Masculin Messages : 2276
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 30
Localisation : Maghreb united
Emploi : Medical student

Développer et promouvoir l'aromathérapie en Algérie

Message par MIRAGE le Dim 28 Fév 2010, 09:48

La cueillette des plantes aromatiques et médicinales pour en extraire, après distillation, des huiles essentielles destinées à la fabrication de produits cosmétiques et pharmaceutiques ainsi que des arômes pour produits alimentaires, est un domaine vierge qui nécessite aujourd'hui "plus d'intérêt" en Algérie, estime un spécialiste.

La distillation des plantes est suffisamment connue mais elle reste peu exploitée, en dépit de la disponibilité en Algérie de vastes étendues de forêts et de champs, fait remarquer Athmane Kouider, spécialiste dans la fabrication des huiles essentielles et des eaux florales.

" En Algérie, les gens connaissent le domaine de la distillation des plantes mais ne savent pas, hélas, se servir des produits fabriqués dans les distilleries, car l'aromathérapie, cette spécialité qui représente un maillon médiateur, n'est pas répandue chez nous", explique-t-il à l'APS.

Affirmant que le processus de distillation des plantes "n'est pas une tâche difficile" par rapport à leur cueillette qui dépend du climat, des saisons et aussi de la main-d'oeuvre, M. Kouider plaide, dans le souci de promouvoir ce domaine écologique et médicale, pour l'organisation de colloques et de séminaires sur les vertus de l'aromathérapie. Il déplore, par ailleurs, la difficulté de trouver la main-d'œuvre pendant la période des cueillettes.

"La majorité des jeunes personnes que nous sollicitons pour venir aux champs cueillir les plantes aromatiques et médicinales, comme la menthe, le romarin ou la lavande, répondent par le négatif. Pourtant, nous leur proposons une paie honorable", indique-t-il sans hésiter à imputer ce comportement à de la simple "paresse".

Parmi les contraintes rencontrées au quotidien, figurent la non-disponibilité des flacons appropriés et adaptés à ces produits naturels qui, de par leurs vertus, "font du bien à l'homme et apaisent ses souffrances", ajoute M. Kouider, qui se consacre à la distillation des plantes depuis près de sept années. Les huiles des plantes extraites sont, selon lui, "efficaces pour tous genres d'infections respiratoires, maladies de la peau, douleurs musculaires et articulaires ainsi que pour les problèmes digestifs".

Il souligne, à l'occasion, l'importance de la formation en aromathérapie pour vulgariser l'usage des huiles et eaux florales. "Nous ajoutons des huiles végétales aux huiles essentielles extraites afin que ces dernières soient prêtes à l'emploi par le large public, car l'utilisation d'une huile essentielle ne doit se faire que par un aromathérapeute", signale-t-il, tout en estimant que l'aromathérapie est "la médecine du futur" grâce à ses "puissants" effets antibiotiques et antiviraux.

L'emploi des produits fabriqués dans les distilleries peut se faire par trois méthodes: par voie respiratoire (inhalation et diffuseurs) ou par ingestion, sur prescription d'un aromathérapeute qualifié, ou encore par le contact direct sur la peau à travers les massages et les sels de bain, précise M. Kouider.

Par APS
avatar
ombredusoir
Modérateur
Modérateur

Masculin Messages : 749
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 40
Localisation : maroc
Emploi : pharmacien

Re: Développer et promouvoir l'aromathérapie en Algérie

Message par ombredusoir le Jeu 25 Mar 2010, 18:39

salam mirage et merci pour le sujet
Je crois que la meilleur façon de promouvoir l’aromathérapie voir la phytothérapie en général puisque l’aromathérapie reste une petite partie de la phytothérapie (puisque elle s’intéresse des huiles essentielles qui sont des extraits aromatiques des plantes médicinales) est de former des médecins et des pharmaciens aromathérapeute ; ainsi par la création d’associations dans le domaine.
avatar
MIRAGE
Admin
Admin

Masculin Messages : 2276
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 30
Localisation : Maghreb united
Emploi : Medical student

Re: Développer et promouvoir l'aromathérapie en Algérie

Message par MIRAGE le Jeu 25 Mar 2010, 18:46

ombredusoir a écrit:salam mirage et merci pour le sujet
Je crois que la meilleur façon de promouvoir l’aromathérapie voir la phytothérapie en général puisque l’aromathérapie reste une petite partie de la phytothérapie (puisque elle s’intéresse des huiles essentielles qui sont des extraits aromatiques des plantes médicinales) est de former des médecins et des pharmaciens aromathérapeute ; ainsi par la création d’associations dans le domaine.
oui c'est encore un terrain vierge espérant que les nouveaux diplomés et l'economie du pays prendra en considération l'importance de ce domaine merci pour le passage cyclops
avatar
ombredusoir
Modérateur
Modérateur

Masculin Messages : 749
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 40
Localisation : maroc
Emploi : pharmacien

Re: Développer et promouvoir l'aromathérapie en Algérie

Message par ombredusoir le Jeu 25 Mar 2010, 18:53

Les nouveaux diplômés oui ; et même les anciens dans un souci de trouver d’autres alternatives de santé pour vos patients ; surtout que les huiles essentielles ont un potentiel anti infectieux très important avec moins d’effets secondaires et moins de résistances.

Contenu sponsorisé

Re: Développer et promouvoir l'aromathérapie en Algérie

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 23 Mar 2017, 05:25