Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe








Derniers sujets













Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters



VENTILATION MANUELLE

Partagez

dr nabila
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1461
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 32
Localisation : maroc
Emploi : résidente en pédiatrie au CHU de casablanca

VENTILATION MANUELLE

Message par dr nabila le Ven 26 Fév 2010, 22:42

VENTILATION MANUELLE
INDICATIONS :
Tout patient présentant une diminution ou abolition de la respiration (apnée), retentissant sur
l’hématose, s’accompagnant ou non d’un arrêt cardio respiratoire.
CONTRE INDICATIONS :
Certaines situations contre indiquent la technique de ventilation au masque, cela s’applique peu
aux services de réanimation : Hernie diaphragmatique, fracas facial, certaines malformations ORL.
MATERIEL NECESSAIRE :
Doivent être prêts en permanence :
* ventilateur manuel adapté à la taille du patient : Un ballon auto dilatable équipé d’une valve de
sécurité. Pour les ventilateurs de marque LAERDAL : petite taille jusqu’à un poids de 5 Kg,
Taille moyenne entre 5 et 25 Kg, Grande au delà de 25 Kg.
* Masque de taille adaptée :
Il doit recouvrir le nez et la bouche, pas le menton ni les yeux. Pour les masques
ronds de marque LAERDAL : Petite taille jusqu’à 2 Kg, Moyenne entre 2 et 4 Kg, Grande
entre 4 et 7 Kg.
* Embout adapté à la sonde trachéale ou à la canule de trachéotomie : C’est celui présent sur la
sonde ou la canule, la taille de son extrémité proximale est standard.
* Source d’oxygène avec mano détendeur.
Lors de la réalisation du geste, il faudra se procurer une sonde gastrique et une seringue de 10 ml adaptée.
Vérification du matériel :
Vérifier l'absence de fuite au niveau du ballon et / ou du masque en effectuant une occlusion complète de la surface du masque avec la paume de la main puis en pressant sur le ballon. La paume doit ressentir une pression, et la valve de sécurité doit s’actionner.
PREPARATION DU PATIENT :
* Mettre le patient sur un plan dur si besoin de massage cardiaque
* Libérer les voies aériennes en aspirant : nez, bouche, sonde d’intubation si intubé
* vider l’estomac surtout si l’alimentation était en cours
- Position de l’enfant :
Le cou est en extension modérée sur le tronc (éventuellement, un lange roulé sous les épaules)
afin de dégager les voies aériennes supérieures préalablement aspirées.
- Position de l’opérateur :
* Etre deux opérateurs et se coordonner dans son rôle et ses gestes
* A la tête de l’enfant, la ballon dans son axe longitudinal. Le thorax doit toujours être visible par
l’opérateur.
- Position du masque :
* Appliquer le masque sur la face de l’enfant, en commençant par le bas (menton, puis joues puis nez), à l’aide du pouce et de l’index.
* L'étanchéité entre le masque et la face est obtenue par une pression modérée exercée par ces 2
doigts tandis qu'on luxe un peu vers l'avant le maxillaire inférieur avec l'annulaire et l'auriculaire.
N’ exercer aucune pression ni sur la trachée, ni sur les yeux de l’enfant.
DEROULEMENT DU SOIN :
Malgré la situation d’urgence, il faut respecter les règles d’hygiène et d’asepsie
La ventilation :
Insufflations avec l'extrémité des doigts sans avoir à vider complètement le ballon.
En cas de pathologie pulmonaire, il peut être nécessaire de ventiler en obturant la sortie de la
valve de sécurité, permettant ainsi des pressions d'insufflations supérieures à 25 cm d’eau. Deux doigts
produisent une pression de 15 à 20 cm d'H20, chaque doigt supplémentaire augmente la pression
insufflée de 5 cm d'H20.
La fréquence doit être de 40 à 50 cycles /mn, chaque insufflation devant durer 0,75 à 1 seconde.
En cas de ventilation en pression positive de plus de 2 à 3 min, mettre en place une sonde
orogastrique et laisser l'extrémité distale ouverte à l'extérieur, après avoir aspiré le contenu gastrique à
l'aide d'une seringue de 20 ml (limite la distension gazeuse de l'estomac puis de l'intestin).
CHEZ UN PATIENT INTUBÉ :
La perméabilité et la position de la sonde trachéale doivent être vérifiées (cf. protocole).
Les pressions à exercer sur le ventilateur manuel sont en général moins importantes qu’en
ventilation au masque.
SURVEILLANCE :
Pendant le soin :
Les critères d'efficacité sont :
* L’obtention de mouvements thoraciques (gonflement à chaque insufflation puis retour à la position initiale ).
* L’amélioration de la coloration de l’enfant.
Après le soin :
* Patient surveillé avec un scope et un bon réglage des limites d’alarmes
* Prise des paramètres régulièrement (pouls respiration tension artérielle coloration)
* Chercher et traiter la cause de l’accident.
Résultat obtenu :
Reprise d’une ventilation, soit autonome soit assistée
TRANSMISSIONS :
L’acte doit être inscrit sur le dossier de soins :
* Gestes effectués (durée)
* les paramètres: fréquence cardiaque cardiaque, respiration, pression artérielle, teint
* Les drogues administrées
* Les observations recueillies durant la réanimation
* Les paramètres à surveiller après stabilisation du patient.

    La date/heure actuelle est Dim 04 Déc 2016, 13:16