Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

cas clinique pneumo

Partagez

10m017
Touriste
Touriste

Masculin Messages : 1
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 26
Localisation : Béjaia Algérie
Emploi : étudiant

cas clinique pneumo

Message par 10m017 le Lun 30 Juin 2014, 15:44

Cas clinique N°1
Un homme de 28ans commercant de profession, sans antécédent particulier consulte pour une toux productive ramenant des expectoration purulentes, avec douleurs basi-thoracique gauche et une altération de l’état général évoluant depuis une semaine.
L’examen clinique retrouve un patien en état général altéré ; TA 120/70mmHg, T° 39°c , FC 110 Bt/min FR 24 V/min poids 96kg taille 1.67m
L’examen pleuropulmonaire retrouve une matité franche, avec abolition des vibration vocales et du murmure vésiculaire au niveau de la moitieé inferieur de l’hémi thorax gauche.
La radiographie thoracique de face montre une opacité dense homogène de la moitié inferieur de l’hémithorax gauche, effacant la coupole diaphragmatique et comblant les culs de sac cardiophrénique et costodiaphragmatique, la limite supérieur est concave ver le haut.
1- Quels sont les examens à demander en priorité ?
A- FNS et Hémoculture
B- Ponction pleural exploratrice
C- Glycémie à jeun 
D- IDR à la tuberculine 
E- Bacilloscopie des crachats
Les resultat vous parviennnent : FNS GR à 5,6 . 106 elts/mm Hb : 12g/dl, GB : 15000 elts/mm (N80% M1% L 1% B1% E 0) hémoculture négative.
La ponction exploratrice : liquide trouble 54 g/l de protéines, l’études cytologique présence de polynucléaires neutrophile altérés, Glycémie à jeun 3g/l, IDR à la tuberculine 5mm recherche de BK dans les crachats négatifs cultures en cours.
2- Quel est le diagnostique à retenir ?
A- Pleurésie viral 
B- Pleurésie tuberculeuse 
C- Pleurésie bactérienne 
D- Pleurésie métastatique 
E- Pleurésie d’origine cardiaque 

3- En plus de l’insulinothérapie, quel traitement prescrivez-vouz
A- Traitement antituberculeux 
B- Chimiothérapie antimitotique
C- Anti inflamatoires 
D- Double antibiothérapie 
E- Diurétique 

4- Le traitement doit etre associé à :
A- Kinésithérapie respiratoir 
B- Ponction pleural évacuatrice 
C- Traitement antalgique 
D- Drainage pleural 
E- Régime hypo protidique

Cas clinique N°2:
cas clinique N°2
"une seul réponse juste"
1/
Une femme de 31ans mère d’un enfant de 2ans vacciné au BCG sans antécédent particulier consulte pour asthénie, anorérxie, amaigrissement non chiffré avec une toux sèche, évoluant depuis 1 mois, et ne cédant pas au traitement. L’examen clinique retrouve une patiente en état général conservé : la TA : 110/60, la FC : 76 Bats/min, FR : 18C/min, la T° : 38,5 °C, le poids : 51 kg, la taille : 1,60m l’examen pleuropulmonaire est normal.
La radiographie thoracique de face retrouve une clareté de 2 cm de diametre apical gaiche entourée d’opacités nodulaires.
1- Quel examen demandez- vous ?
A- Bacilloscopie des crachats
B- Tubage gastrique 
C- Fibroscopie bronchique à la recherche de BK
D- FNS + Hémoculture.
E- IDR à la tuberculine.
Les résultats vous parviennent : recherche de BK 40 BAAR/100 Champs. FNS : GR 5,3 million elts/mm , Hb 11g/dl , GB : 8000 elts/mm (PN 50% , L 48% , M 1% ; B 1% ; E 00%)hémocultures - , IDR à la tuberculine 10 mm
2- Quels sont les éléments à rechercher avant de débuter le traitement ?
1- Transaminases hépatique.
2- Glycémie à jeun.
3- Poids 
4- Chimie des urines 
5- Urée créatinémie.
A : 1+2 B : 2+3 C : 3+4 D : 4+5 E : 3+5
3- Quel régime thérapeutique prescrivez vous ?
A- 3Cp 2RHZ/4RH
B- 2cp 2RHZE/4RH
C- 4Cp 2RHZE/4RH
D- 4Cp 2RHZ/4RH
E- 3Cp 2RHZE/4RH

L’enfant de la patiente est en bon état général asymtomatique avec une IDR à la tuberculine à 15 mm.
4- Quel est votre attitude ?
A- 2RHZ/4RH
B- Isolement de l’enfant
C- Chimioprophylaxie à l’isoniazide 
D- Radiographie thoracique 
E- Tubage gastrique


3eme cas 
Un homme de 33ans gardien de proffession fumeur 20P/A sans antécédents particuliers, consulte pour une asthénie, amaigrissement avec toux seche et gène respiratoire d’aggravation progressive depuis 1 mois.
L’examen clinique retrouve un patient en état général altété, la TA 100/60 mmHg, la FC 120 bats/min, la FR 28 C/min, la T° 39.2°C, le poids 61kg la taille 1.73m
L’examen pleuropulmonaire retrouve des rales crépitants et sous crépitants diffuse au niveau des 2 hémithorax. La palpation abdomoinale retrouve une splénomégalie de type 2
La radiographie thoracique de face objective des opacités micronodulaires diffuses aux 2 champs pulmonaires.
1- Quel diagnostic évoquez vous ?
A- Pneumonie interstitielle
B- Fibrose pulmonaire 
C- Milliaire staphylococcique 
D- Milliaire carcinomateuse 
E- Milliaire tuberculeuse 

2- Quels sont les examens complementaire à demander en priorité :
1- Ponction lombaire
2- Echographie abdominal 
3- IDR à la tuberculine 
4- FNS + Hémoculture
5- Fond œil
A : 1+2 B : 2+3 C : 2+4 D : 4+5 E : 3+5
Les résultats vous parviennent : FNS : GR 3.9. 106 elts /mm , Hb 10g/dl, GB : 6000 elts/mm3 (PN 45%, L51%, M2%, B1%, E1%), Hémocultures - , IDR à la tuberculine 5mm, FO Abs d’oeudeme papillaire, la ponction lombaire : liquide claire Glycorachie 0.6 gr/l Albuminorachie 0.3g/l, avec 2éléments cellulaires/mm3, Echographie abdominale : splénomégalie homogène de type 2.
3- Votre conduite thérapeutique sera :
A- Pénicilline M +Aminoside+corticoide.
B- Erythromycine + corticoide 
C- Chimiothérapie antibiotique 
D- 2RHZE/4RH + corticoide
E- Coprticoide + oxygène

4- Quel sont les effet secondaires pouvant survenir durant le traitement ?
A- Toxidermie
B- Alopécie
C- Hépatite
D- Diabète
E- Ulcère gastrique

 
4eme cas:
Cas clinique N°4
"une seul réponse juste"
Un homme de 53 ans électricien en batiment, fumeur à raison de 30P/A sans antécédent particulier, consulte en urgence pour une toux avec expectoration muco purulente, fièvre, asthénie, douleur abdominal, vomissement et céphalée évoluant depuis 3 jours. L’examen clinique retrouve un patient en état général altéré, la TA 100/60 mmHg FC 115 bat/min, FR 24C/min la T° 39°C poids 75kg la taille 1,80m la chimie des urines : sang ++ protéines : trace, glucose - , corps cétonique - , Ph 6 
L’examen pleuropulmonaire retrouve une augmentation des vibrations vocales, une matité diffuse associées à des rales crépitants de l’hémithorax droit.
L’examen pleuropulmonaire retrouve une augmentation des vibrations vocales, une matité diffuse associées à des rales crépitants de l’hémithorax droit.
La radiographie thoracique de face montre une opacité pulmonaire droite diffuse à limites externes floues, au sein de laquelle existent des clartés tubulées.
1- Quel diagnostic évoquez-vous ?
A- Apanchement pleural liquidien de grande abondance
B- Pleuro-pneumopathie
C- Pneumonie alvéolaire 
D- Pneumonie intersitielle 
E- Bronchopneumonie 

2- Quel exament complémentaire demandez vous :
1- FNS + Hémoculture 
2- Bacilloscopie des crachats 
3- IDR à la tuberculine 
4- Etude cytobactériologique des crachats 
5- Antigène soluble urinaire
A : 1+3 B : 1+5 C : 2+3 D : 3+5 E :4+5 
Les résultats suivant vous parviennent :
FNS 4,6 millions elts/mm, Hb 11,5g/dl, GB 13000 elts/mm (N80% L16% M 01% B03% E00%), hémoculture – bacilloscopie des crachats - , IDR à la tuberculine 06mm , ECB des crachats : flore polymorphe Recherche d’antigène soluble urinaire à legionnella pneumophila +
3- Quel traitement préconisez-vous ?
A- Amoxicilline + Acide clavulanique
B- Céppriaxon + aminoside 
C- Erythromycine 
D- 2RHZE/4RH
E- Penicilline G

4- Les éléments de surveillance de l’efficacité du traitement sont :
A- FNS 
B- Examen clinique et courbe de T°
C- Radiographie thoracique 
D- ECB des crachats 
E- Recherche d’antigène soluble urinaire .

 
5eme cas 
cas clinique N°5
Une seul réponse juste 

Un homme de 23ans étudiant sans antécédent particulier vacciné au BCG , présente depuis une semaine une toux seche, avec gène respiratoir , et douleur basithoracique gauche.
L’examen clinique retrouve un patient en général conserve, la TA 110/70mmHg, la FC 80 bats/min, la FR 20C/min, T° : 38,5°C , le poids 66kg, la taille 1,67m. l’examen pleuropulmonaire : retrouve une matité avec abolition des vibrations vocales et du murmure vésiculaire au niveau de la moitié inferieur de l’hémithorax gauche.
La radiographie thoracique de face montre une opacité dense homogène de la moitié inferieur de l’hémithorax gauche, effaçant la coupole diaphragmatique et comblant les 2 culs de sac, la limite superieur est concave vers le haut, la limite interne efface le bord gauche du cœur , la limite externe se confond avec la paroi thoracique.
1- Quels sont les examens à demander en priorité ?
1- FNS + hémoculture
2- Ponction pleurale exploratrice
3- Glycémie à jeun 
4- IDR à la tuberculine
5- Bacilloscopie des crachats.
A : 1+2 B : 2+3 C : 2+4 D : 3+4 E : 4+5
Les résultat vous parviennent : FNS GR5,3 millions elts/mm3 Hb : 12g/dl, GB : 7000 elts/mm3(N53% ; L43ù ; M1% ; B 3% ; E00%), hémoculture -. La ponction pleurale exploratrice : liquide claire : 44g/l de protéine, l’étude cytologique : 80% de lyphocytes, Glycémie à jeun : 096 g/l, IDR à la tuberculine 12mm recherche de BK dans les crachats - , culture en cours.
2- L’origine suspectée de cette pleurésie est ?
A- Virale
B- Néoplasique
C- bactérienne
D- Tuberculeuse
E- Cardiaque 

3- Pour confirmer votre diagnostique vous demandez :
A- Fibroscopie bronchique 
B- Echographie abdominale 
C- Biopsie pleurale
D- Echocardiographie 
E- Sérologie virale

4- Quelle est votre conduite thérapeutique ?
1- Ponction pleurale évacuatrice
2- Digitalo-diurétique
3- Amoxicilline+gentamycine
4- 2RHZ/4RH
5- Corticoide
A/1+2 B/ 1+3 C/1+4 D/1+5 E/4+5


6eme cas clinique

Un homme de 45ans , fumeur 15 P/A , maçon , sans antécidents particulier, consulte aux urgences pour douleur thoracique dh’instalation brutale accompagnée d’une gène respiratoire
L’examen clinique retrouve un patien anxieux avex FR : 24C/min, FC :100 bats /min, T° 37,2°C avec bonne coloration cutanéo muqueuse, l’examen pleuro-pulmonaire retrouve un typanisme avec abolition du murmure vésiculaire , des vibration vocales aux niveau de l’hémithorax gauche, le reste de de l’examen est sans particularité.
La radiographie thoracique de face objective une hyperclarté avasculaire au niveau hillaire..
1- Le diagnostique à évoquer est ?
A- Pneumothorax bridé
B- Hydro-pneumothorax
C- Pneumothorax total
D- Bulle d’emphysème
E- Pneumothorax partiel 

2- Quel traitement préconisez vous ?
A- Exsufflation à l’aiguille
B- Pleurotomie à minima
C- Talcagepleural
D- Repos au lit
E- Drainage chirurgicale

3- 10 jours après traitement, l’évolution est favorable, l’examen à demander pour l’orientation étiologique est :
A- TDM thoracique
B- Dosage de l’alpha 1 antitrypsine
C- Spirométrie
D- Gazométrie sanguine
E- Fibroscopie bronchique

4- quelle est la mesure à prendre à la sortie du patient.
A- Sevrage tabagique
B- Eviction les efforts importants
C- Kinésithérapie respiratoir
D- Changement de profession
E- Vaccination antigrippale.

 
7eme cas 
 
 
Une seul réponse est juste.
Un homme de 70ans , retraité fumeur à raison d’un paquet par jour depuis 40ans, hypertendu et diabétique type 2, consulte pour toux avec expectoration devenu purulente et une augmentation du volume des crachats avec dyspnée d’effort et une fievre évoluant depuis une semaine.
Le patient signale qu’il est suivi à l’UCTMR pour BPCO légère et qu’il est traité par un béta 2aboniste de courte durée d’action, et qu’il a présenté deux épisodes similaires l’année dernière.
L’examen clinique : patient en état général conservé, T° 38°C la FR : 28C/min, FC 95bats/min, la TA : 140/90mmHg. L’examen pleuro-pulmonaire retrouve des rales ronflants et sibilants aux deux champs pulmonaires, le reste de l’examen somatique est normal.
La radiographie thoracique de face montre des signe de distension thracique.
1- Le stade de la sévérité de BPCO chez ce patient est définie par : 
A- VEMS/CV ≥ 70%et VEMS ≥80% de la valeur théorique
B- VEMS/CV <70% et VEMS ≥80%
C- VEMS/CV< 70% et VEMS [50%-30%]
D- VEMS/CV <70% et VEMS <30%
E- VEMS/CV<50% et une PaO2w 60mmHg
2- Le diagnostic d’exacerbation d’une BPCO est évoqué par les éléments suivants : 
1- La purulence de l’expectoration
2- La présence de dyspnée
3- L’augmentation du volume de l’expectoration
4- Les signe de distension thoracique à la radiographie thoracique 
5- La fièvre.
A : 4+2 B : 2+3 C : 1+4 D : 1+3 E : 3+5
3- Vous décidez de traiter par l’antibiothérapie suivante :
A- Amoxicilline
B- Amoxicilline+Acide clavulanique
C- Erythromycine
D- Céfotaxine
E- Sulfamethoxazole + Trimethoprine

4- En plus du traitement antibiotique vous precrivez :
1- Une corticothérapie per os en cure courte
2- Un anticholinergique de courte durée d’action
3- Une corticothérapie inhalée
4- Un béta2agoniste de longue durée d’action
5- Un béta 2 agoniste de courte durée d’action.
A : 1+2 B : 1+5 C : 2+3 D : 4+5 E : 1+4


8eme cas clinique 


Femme agée de 65ans, mère de 3 enfants vivants, utilisants depuis son jeune age le feu de bois pour la cuisson et le chauffage, présente une toux permanente avec des épisodes d’infection bronchique répétés évoluant depuis 5ans et une dyspnée d’effort apparue il y’a 2ans, pour lesquels elle est suivie chez un pneumologue qu’il avait demandé une radiographie thoraciquequi été normale , et une spirométrie qui trouve les chiffres suivants : CV :2.7L (85%) , VEMS : 1.7L(63%), les chiffres après test aux B2 (bronchodilatateur) : CV : 2.75L(86.7%) , VEMS : 1.78(71%), VEMS/CV :64.7%( gain de 80ml et de 5% du VEMS),la patiente est traitée par salbutamol en spray à la demande.
La patiente présente depuis 03 jours une toux avec expectoration purulente traitée par un sirop de codéine et de paracétamol, et devant l’aggravation de sa dyspnée la patienteconsulte au urgences.
A l’examen : la patiente est consciente, coopérative, la T° : 38,5°C, la FR : 36C/min, la FC : 125 bat /min, la TA : 100/65mmHG, le poids : 60kg et la taille 156cm.
L’examen pleuropulmonaire, retrouve un tirage sus stérnal et intercostalet des rales sibilants diffus, une cyanose des extrimités un hippocratisme digital . le reste de l’examen somatique est normal. La radiographie thoracique de face retrouve une distension thoracique.
1- Quel diagnostic évoquez-vous
A- Crise d’asthme sévère.
B- Décompensation d’une BPCO
C- Crise d’asthme modérée
D- Exacerbation d’une BPCO
E- Dilatation de bronches en poussée de surinfection.

2- Quels sont les facteurs responsables de cet épisode aigu ?
1- La mauvaise de prise en charge
2- L’épisode grippal
3- La prise d’antitussifs.
4- La sévérité de sa maladie
5- L’utilisation du feu de bols
A : 1+3 B : 4+5 C : 1+2 D :1+4 E : 2+3
3- En plus de l’oxygène, le traitement sera :
A- Corticoides en IVD + betamimétique en nébulition + antibiothérapie
B- Antibiothérapie + bétamimétique en nébulition
C- Corticoides en IVD + anticholinergiques en nébulition 
D- Antibiothérapie + bétamimétique + anti cholinergique en nébulition
E- Corticoides en IVD + antibiothérapie + furosémide en IVD

 
9eme cas clinique 
 
Une seul proposition est correcte:
1er cas:
Femme agée de 35ans, mariée mère d’un enfant, enseignante de profession , consulte pour une dyspnée avec sifflements évoluant depuis 3 heurs. L’interrogatoire retrouve des épisodes de dyspnée avec sifflement paroxystique et rhinorrhée chronique depuis l’enfance.
L’examen clinique retrouve une patiente polypneique, la FR à 32C/min, la FC 110bat/min la TA 110/60mmHg , la T° à 38.5°C le poids : 68Kg, la taille 165cm. L’examen pleuro-pulmonaire retrouve un tirage sus stérnale et à l’auscultation des rales sibilants au niveau des deux hémithorax, le DEP est de 300l/min (théorique 485l/min.)
La radiographie du thorax de face objective une distension thoracique, avec une hyperclarté avasculaire périphérique apicale droite de 1 cm d’épaisseur, se raccordant en pente douce à la paroi thoracique.
1- Quel est l’examen à demander en urgence 
A- FNS+hémoculture.
B- ECG
C- Gazométrie artérielle.
D- Radiographie des sinus
E- Dosage des IgE sérique
Vous recevez les résultats : FNS : GB à 9600(N85%, L22%, E2% , M1%), hémoculture : résultats négatives. Gazométrie artérielle : PaO2 42mmHg, Ph 7.40, SaO2 91%, ECG : rythme sinusal régulier à 100C/min . IgE sérique 60UI/ml
2- Vous retenez le diagnostic de :
A- Crise d’asthme modérée
B- Crise d’asthme sévère associée à un emphysème bulleux
C- Exacerbation de BPCO associée à un emphysème bulleux 
D- Crise d’asthme modérée associée à un pneumothorax partiel droit.
E- Crise d’asthme mode=érée associée à un emphysème pulmonaire.

3- Vous prescrivez le traitement suivant.
A- Salbutamol + corticothérapie en IVD
B- Salbutamol en nébulition + corticoides per os
C- Salbutamol en IVD + corticoides per os
D- Théophylline et corticoides per os
E- Salbutamol et bromure d’ipratropium en nébulition + corticoides pert os 
Deux heurs après traitement, l’examen de la pâtiente retrouves : FR à 20C/min la FC à 90bats/min, persistances des rales sibilants à l’auscultation, le DEP : 420l/min

4- Vous décidez de :
A- Libérer la malade avec un traitement corticoide per os, et salbutamol inhalé
B- Garder la malade en observation encore 2heurs
C- Hospitaliser la malade dans un service de soin intensifs
D- Orienter la malade chez son medecin traitant.

10eme cas 
Un homme de 65ans ouvrier dans une fonderie pendant 30ans , fumeur à raison de 2 P/j durant 35ans , consulte pour aggravation d’une dyspnée d’effort, toux et expectoration purulente évoluant depuis une semaine.
L’examen clinique : patien consient, coopératif , la FR : 22C/min, la FC : 80 bat/min, la T° :38°C , TA 140/80mmHg.l’examen pleuro-pulmonaire : des rales ronflants aux deux bases pulmonaire et un hipocratisme digital, l’examen cardiovasculaire : un eclat de B2 au foyer pulmonaire .le reste de l’examen somatique est sans particularités. La radiographie thoracique de face montre des opacités nodulaires et micronodulaires, denses bilatérales prédominants aux niveau des sommets avec des opacités hillaires bilatérales à contours calcifiés de 3cm de diamètre.

1- Vous demandez les examens suivants :

1- Recherche de BK dans les crachats
2- FNS 
3- Spirometrie
4- Gazométrie sanguine
5- IDR à la tuberculine
A : 1+2 B :1+3 C :3+5 D :2+5 E :1+4

Les résultats vous parviennent : la recherche de BK dans les crachats est – à l’examen direct. FNS : GR : 5millions/mm3, Hte : 48%, Hb : 17g/dl, plaquette : 400 000 elt/mm3 , GB : 11500(75, 00, 1, 18, 6 ), IDR à la tuberculine : 4mm, spirometrie : CV :2.4l(50%) , VEMS : 1.5l(60%) ,VEMS/CV : 62%, gazométrie sanguine : PAO2 : 68mmHg, PACO2 :42mmHg, SAO2 : 92%.

2- Vous évoquez le diagnostic d’une miliaire :
A- Carcinomateuse
B- Tuberculeuse
C- Silicotique
D- Staphylococcique
E- Cardiaque 

3- Vous complétez votre exploration par :
A- Echographie abdominal
B- Fibroscopie bronchique
C- ECG
D- TDM thoracique
E- Scintigraphie osseuse.

Les résultats vous parviennent : la fibroscopie bronchique aspect inflamatoire diffus de la muqueuse bronchique avec absence de cellules malignes et absence de BK à l’examen directe dans le liquide d’aspiration bronchique, culture en cours. La TDM thoracique retrouve des nodules et micronodules très dense, disséminés aux deux champs pulmonaires, et prédominants aux deux lobes supérieurs, associées à des adénopathies hillaires bilatérales calcifiées.ECG : rythme sinusal à 88 cycles/min, onde P ample, déviation axiale droite. Echographie abdominale normale et la scintigraphie osseuse normale.

4- La conduite à tenir sera :
A- Antituberculeux
B- Chimiothérapie antimitotique
C- Traitement symtomatique + declaration de la maladie
D- Oxygène + corticoides
E- Digitaliques et diuritique 

5- Les complications éventuelles de cette maladie sont :
A- La tuberculose pulmonaire cavitaire
B- Le pneumothorax 
C- L’insuffisance respiratoire chronique
D- La greffe aspergillaire
E- Toutes ces propositions

11eme cas:

Un homme de 64ans retraité est adressé pour exploration d’une opacité de l’apex pulmonaire gauche découverte à la radiographie de rachis cervical demandée pour des douleurs du membre supérieur gauche. L’interrogatoire retrouve un tabagisme de 60 P/A avec un amaigrissement de 12Kg en 2 mois.
L’examen clinique retrouve un patient en état général moyen avec asthénie avec une voix bitonale, et un hipocratisme digital. La TA=100/60mmHg, T° : 38.6°C , la FC=80bat/min, FR=24C/min.
L’examen pleuro-pulmonaire : rales ronflants aux deux champs pulmonaire, on retrouve par ailleurs une enophtalmie avec myosis gauche, et un comblement du creux sus claviculaire gauche.
La radiographie thoracique montre une opacité de l’apex gauche de 5cm de diamètre, à limites spéculées.

1- Pour étayer votre diagnostic, vous demandez :

1- 03 bacilloscopies
2- FNS + Hémocultures
3- Sérologie hydatique
4- Fibroscopie brochique
5- TDM thoracique.
A :1+2 B :2+3 C :3+4 D :4+5 E :2+5

Les résultats vous parviennent : bacilloscopies - , FNS : GB :8000(68%-20%-07%-03%-02%),GR=4millions élt/mm3,Hb 10g/dl, Hte : 32%, sérologie hydatique : 1/16.
La fibroscopie brochique objective un bourgeon obstruant partiellement la bronche culminale. L’etude anatomopathologique de la biopsie bronchique retrouves une prolifération de cellules à noyaux irreguliers et des mitoses anormales avec des ponts d’union intercellulaire et de la kératine.
La TDM thoracique met en évidence une masse tissulaire de 7cm de culmen associée à des adénopathies hilaire homolatérale et de la fenetre aorto-pulmonaire de 20mm de diamètre avec une lyse des deux premières cotes postérieures gauche.

2- Vous retenez le diagnostic de :
A- Carcinome à grandes cellules.
B- Carcinome à petites cellules
C- Carcinome Bronchiolo-alvéolaire
D- Carcinome épidermoide
E- Adénocarcinome

3- Le tableau radio-clinique retrouvé chez ce patient correspond 
A- Syndrome cave superieur
B- Syndrome de pancoast-tobias
C- Syndrome de claude-bernard-horner
D- Syndrome de pierre-marie-bamberger.
E- Syndrome de Schwartz-barter.

4- Dans le cadre du bilan d’extension, vous demandez :
A- La TDM cérébrale
B- L’echographie abdominale
C- Electromyographie
D- IRM cervico-dorsal
E- Scintigraphie osseuse.

Les résultats vous parviennent : la TDM cérébrale est sans anomalie, l’echographie abdominale est normale, l’electromygraphie : syndrome myogène périphérique. L’IRM cervico-dorsale : lyse vertébrale C8-D1 avec une masse apicale gauche sans envahissement des trous de conjugaisons. La scintigraphie osseuse retrouve des foyers d’hyperfixations C8-D1 et 1er et 2eme arcs costaux postérieurs gauche.

5- La tumeur sera classée :
A- T2 N2 M0
B- T2 N1 M0
C- T3 N1 M0
D- T1 N1 M0
E- T4 N2 M0.

 
12eme cas clinique 
 
Patient de 39ans, fonctionnaire de proffession, ancien fumeur (15 P/A), sans antécédents pathologique consulte pour une asthénie, gène respiratoir et toux sèche évoluant depuis 2 mois.
L’examen physique : etat général conservé, T° :38°C, TA : 120/60mmHg, FC : 80bat/min, FR :28C/min, taille : 1m75, poids : 80Kg. L’examen pleuro pulmonaire retrouve une circulation veineuse collatérale dans la région médio thoracique. Le reste de l’examen somatique est normal.
La radiographie thoracique montre une opacité dense homogène latéro-trachéal bilatérale à limite externe nette et limite interne confondue avec le médiastion, la limite supérieure ne dépasse pas les clavicules.

1- Le siège de l’image radiologique est :
A- Médiastin moyen étage supérieur.
B- Médiastin antérieure étage inférieure
C- Médiastin postérieure étage supérieur
D- Médiastin antérieure étage supérieur
E- Lobaire supérieur bilatéral.

2- Le diagnostic topographique de l’image radiologique peut etre confirmé par :
1- La radiographie du thorax de profil
2- La TDM thoracique
3- L’échographie thoracique
4- L’IRM thoracique
A :1+2 B :2+3 C :1+3 D :2+4 E :1+4
Les résultats des examens sont : la radiographie thoracique de profil : opacité dense homogène se projetant en rétro sternal médiastin antérieure, la TDM thoracique : masse de densité tissulaire mesurant 78mm de grand axe, limitée en avant par la graisse médiastinal et en arrière par la veine cave supérieure qui est refoulée en arrière.
Echographie thoracique : masse de densité tissulaire siégeant dans la région rétro stérnale, IRM : masse de densité tissulaire n’envahissant pas le péricarde, plaquée contre la paroi thoracique.
3- Le diagnostic à évoquer est
1- Lyphome non hodgkinien
2- Sarcoidese type 1
3- Cancer bronchique à patites cellules
4- Tératome matrure
5- Thymome
A :1+2 B :2+3 C :1+5 D :3+5 E :4+5

4- Le diagnostic de certitude sera fait par :
A- Fibroscopie bronchique 
B- Ponction biopsie transthoracique
C- Médiastinoscopie
D- Dosage de l’enzyme de conversion de l’angiotensine
E- Thoracotomie à minima.


13eme cas:

Un homme de 28ans, ouvrier agricole, fumeur 5cig/j pendant 03ans, sans antécédents pathologique particuliers, consulte pour dyspnée légère et tous sèche évoluant depuis 03 mois.
L’examen physique retrouve un patient conscient, coopératif, avec état général conservé.
FR=20C/min, FC=90bat/min, TA=130/60mmHg
L’examen physique est normal
La radiographie thoracique de face objective une opacité arrondie mesurant 7cm de diamètre, dense , homogène, bien limitée, siégeant au niveau du lobe inférieur droit.

1- Vous décidez de réaliser les examen complémentaire suivants :
1- TDM thoracique
2- Echographie abdominale
3- Fibroscopie bronchique 
4- Sérologie hydatique 
5- IDR à la tuberculine
A ::1+4 B :1+3 C :2+4 D :3+4 E :1+5

La fibroscopie bronchique retrouve une muqueuse inflammatoire avec cryptes glandulaires et une légère compression de la bronche lobaire inferieure droite.
La TDM thoracique montre une formation de densité liquidienne siégeant dans le lobe inférieur droit mesurant 75mm de diamètre, la sérologie hydatique est à 1/320
L’echographie abdominal : foie stéatosique.
IDR à la tuberculine : 06mm

2- Vous retenez le diagnostic suivant :
A- Tuberculome
B- Kyste hydatique
C- Métastase pulmonaire unique
D- Cancer bronchique
E- Pneumonie à foyer rond

3- Quelle sera votre conduite à tenir :
A- Exérèse chirurgicale
B- Abstention thérapeutique
C- Chimiothérapie antimitotique
D- Double antibiothérapie
E- Traitement antituberculeux.

sarina
Progresse
Progresse

Féminin Messages : 3
Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 25
Localisation : bejaia
Emploi : RIEN

Re: cas clinique pneumo

Message par sarina le Lun 08 Sep 2014, 18:04

svp qlq1 parmis vous a la soution de ce sujet c notre emd please

    La date/heure actuelle est Sam 25 Mar 2017, 18:31