Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters



[ fiche de synthèse]Insuffisance surrénale

Partagez

MIRAGE
Admin
Admin

Masculin Messages : 2276
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 30
Localisation : Maghreb united
Emploi : Medical student

[ fiche de synthèse]Insuffisance surrénale

Message par MIRAGE le Sam 31 Mai 2014, 09:53


  1. Introduction
    - Définition : insuffisance de fonctionnement du cortex surrénalien avec déficit en cortisol et parfois en aldostérone et en androgènes surrénaliens
    - Formes :
    Insuffisance surrénalienne basse = atteinte primitive des glandes surrénaliennes
    Insuffisance corticotrope (ou haute) : atteinte de l'axe hypothalamo-hypophysaire
    - Etiologies : auto-immune, tuberculeuse, tumorale, génétique, post-chirurgicale, ischémique, hémorragique, arrêt d'une corticothérapie (insuffisance corticotrope++)


  2. Etiologies des insuffisances surrénales aiguës
    - Décompensation d'une insuffisance surrénalienne chronique :
    Arrêt du traitement
    Pathologie intercurrente : infection, chirurgie, déshydratation, troubles digestifs...
    Grossesse
    - Insuffisance surrénalienne aiguë révélatrice d'une insuffisance surrénale
    - Insuffisance surrénalienne subaiguë par nécrose ou hémorragie : sepsis, surdosage en anticoagulant, SAPL, traumatisme


  3. Diagnostic
    Signes de gravité :
    Vomissements répétés (≥ 2 en 4h), diarrhée importante
    Collapsus (PAs < 110mmHg, FC > 120/min), déshydratation intense
    Hypoglycémie sévère < 0,4g/L
    Troubles de conscience (Glasgow < 14) ou crises convulsives
    Sepsis : polypnée > 30/min, T°C > 39°C ou < 36°C
    Troubles hydroélectrolytiques sévères
    Terrain à risque : comorbidités (SAPL, diabète), nourrisson, grossesse
    - Paraclinique : SANS RETARDER LA MISE EN PLACE DU TRAITEMENT
    Diagnostic positif : dosage cortisolémie et ACTH
    Complications : ionogramme sanguin (hyponatrémie, hyperkaliémie), glycémie
    Etiologie :
       Bilan infectieux : CRP, NFS, hémocultures, BU/ECBU, radio de thorax
       Echographie abdominale ou TDM abdo-pelvienne
       ECG
       Test de grossesse
       Bilan thyroïdien
    Gravité : TP-TCA, gaz du sang, créatinine, urée, lactates, groupe sanguin, RAI


  4. Prise en charge en urgence












    HospitalisationPronostic vital engagé : choc hypovolémique, hypoglycémie, troubles hydroélectrolytiques
    - Transport en SAMU
    - Hospitalisation en urgence :
    En réanimation ou USI si signes de gravité ou terrain à risque
    En médecine dans les autres cas
    SymptomatiqueRemplissage par sérum physiologique +/- drogues vaso-actives
    Correction hypoglycémie : sérum glucosé 30%
    Pas de supplémentation potassique
    SpécifiqueHémisuccinate d’hydrocortisone : 
    100mg IV en bolus
    Puis 120-240mg/24h IVSE
    EtiologiqueTraitement du facteur déclenchant retrouvé



  5. Prévention
    - Anesthésie générale : 
    Doubler les doses d'hydrocortisone la veille de l'intervention
    Le jour de l'intervention et les jours suivants : 120mg/24h IVSE
    Relais PO avec diminution progressive des doses sur 4 à 6 jours
    - Anesthésie légère :  Hydrocortisone 100mg IM ou IV 30-60 minutes avant le geste
    - Anesthésie locale : doubler la dose d'hydrocortisone le jour du geste
    - Education :
    NE JAMAIS RESTREINDRE LES APPORTS SODES
    NE JAMAIS INTERROMPRE LE TRAITEMENT
    Doubler les doses : fièvre, accident, SCA, stress important, troubles digestifs
    Savoir reconnaître les signes d'insuffisance surrénalienne aiguë
    Injection en urgence de 100mg d'hydrocortisone IM si signe d'insuffisance surrénale aiguë
    - Port d'une carte


En conclusion, l'insuffisance surrénalienne aiguë est une pathologie grave qui engage le pronostic vital. Sa suspicion doit faire mettre en place un traitement en urgence avant même les résultats du bilan paraclinique. L'éducation du patient insuffisant surrénalien chronique est primordiale pour pouvoir prévenir les décompensations par l'adaptation du traitement aux situations de stress.
0318 UVD 14 F 3057 IN

UNIVADIS 2014

    La date/heure actuelle est Ven 09 Déc 2016, 12:32