Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe








Derniers sujets

» Le Tout sur le cliché abdomen sans préparation ASP
Aujourd'hui à 11:08 par Manar

» PREPECN 2012 *
Aujourd'hui à 07:37 par lemgharri

» pilly 2014 complet
Aujourd'hui à 06:10 par cey-noris

» TLT et interpretation
Aujourd'hui à 06:03 par Dr.Belhassen

» Très important : "Archivage numérique/électronique des documents"
Aujourd'hui à 03:33 par شفير القيامة

» Maitresez l'auscultation cardiaque
Aujourd'hui à 02:25 par Dr.Belhassen

» QCM PEDIATRIE
Aujourd'hui à 02:03 par Manar

»  les amputations
Aujourd'hui à 00:46 par degmed

» conférences 2eme année chirurgie traumatologique
Aujourd'hui à 00:20 par degmed

» merci degmed
Aujourd'hui à 00:08 par degmed

» Le fameux E PILLY 2008
Hier à 23:49 par jul44

» laboratoir pharmaceutique
Hier à 23:02 par lilia.T4413

» TOXICOLOGIE
Hier à 22:59 par remal kheira

» Résidanat constantine 2014
Hier à 22:58 par halima med

» Physiologie Humaine SHERWOOD 2 ème édition
Hier à 21:28 par ayoub dehili
























Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters


parasitologie médicale 5 4.2 5

parasitologie médicale

Partagez

t labo
Membre actif
Membre actif

Féminin Messages: 139
Date d'inscription: 25/12/2009
Age: 26
Localisation: taza - Maroc
Emploi: technicien de laboratoire en chômage

parasitologie médicale

Message par t labo le Ven 08 Jan 2010, 01:41


Définitions




Parasitologie


L'étude morphologique et biologique des parasites et des affections qu'ils entraînent ainsi que leur diagnostic, leur prophylaxie et leur traitement.

L'étude porte également sur les vecteurs, les hôtes et les réservoirs animaux des parasitoses.

Cette science plonge ses racines au milieu du 17ème siècle, lorsque Francesco Redi découvre que les ascaris pondent des œufs et naissent de parents les ayant précédés. Il fut donc l'un des premiers à contester la théorie de la génération spontanée.
Parasite


Être vivant animale ou végétale qui pendant une partie ou la totalité de son existence vit aux dépens d'un autre organisme appelé hôte.
Parasitisme



État de spoliation de matières nutritifs d'un parasite envers son hôte.

Dans le parasitisme, les dépendances physiologiques sont unilatérales et seul le parasite tire profit, contrairement à la symbiose où les bénéfices sont réciproques.

Remarque:

Ne pas confondre le parasitisme avec:

Le mutualisme qui est un échange de bons procédés.

L'inquilinisme où seul l'habitat est partagé sans prise de nourriture.

La phorésie qui est un contrat de transport à durée déterminée.

Le parasitoïdisme qui est une interaction durable terminée par un assassinat.

La prédation où un être vivant se nourrit de son hôte.
Hôte


Organisme vivant qui héberge un agent pathogène.

L'hôte est définitif quand il héberge la forme sexuée ou la forme adulte du parasite.

L'hôte est intermédiaire quand il héberge la forme asexuée ou larvaire du parasite.

Il peut être passif quand il abrite la forme infestante (exemple: la limnée pour les distomatoses, le bœuf pour les tænias)

Ou actif quand il transporte et inocule la forme infestante du parasite (exemple: l'anophèle pour le plasmodium, le phlébotome pour les leishmanies).
Vecteur


Organisme qui sert d'hôte à un agent pathogène et qui est susceptible de le transmettre à un autre organisme.
Réservoir


Être vivant chez qui se perpétue le germe pathogène et qui lui permet de se maintenir dans la nature.
Cycle évolutif


Succession d'événement obligatoires permettant le passage d'une génération à la génération suivante. Il représente l'ensemble des transformations que doit subir un parasite pour assurer la pérennité de son espèce.

Le cycle est direct quand l'évolution du parasite se déroule chez le même hôte ou partiellement dans le milieu externe. Le parasite dans ce cas est dit monoxène. Il est dit court quand l'œuf ou la larve est directement infestant(e) sans passage obligatoire dans le milieu extérieur. Il est dit long quand l'œuf ou la larve doit subir un développement extérieur avant de devenir infestant.

Le cycle est indirect quand les transformations du parasite ont lieu chez plusieurs hôtes successifs. Dans ce cas le parasite est dit hétéroxéne.
Modes de parasitisme







La localisation du parasite chez l'hôte permet de différencier:










[center]Les ectoparasites

[center]Vivent à la surface du corps ou dans les cavités naturelles.
(poux, puces, punaises, tiques, sarcopte de la gale…).

Les endoparasites


Se localisent dans les cavités profondes, les tissus ou le sang de l'hôte.
(Ascaris dans le tube digestif, Plasmodiesdans le sang, Trichine dans les tissus, Toxoplasme à l'intérieur des cellules).



A coté de la localisation du parasite, on peut distinguer:




















Le parasitisme accidentel


Il s'agit d'animaux libres qui peuvent être avalés fortuitement et qui s'élimineront d'eux-mêmes. (Cas des infusoires et des larves de mouches).


Le parasitisme facultatif


Concerne des organismes qui vivent dans la nature mais ne deviennent parasites que dans certaines conditions favorables
(myiases, champignons…).


Le parasitisme obligatoire


Concerne les parasites qui ne peuvent vivre qu'au dépens d'autrui.
Il existe différents types:

Le parasitisme temporaire
Le parasite quitte l'hôte quand ses besoins nutritifs sont satisfaits.
(anophèle: vecteur du paludisme)

Le parasitisme périodique

Le parasite ne vit sur l'hôte qu'une partie de son existence, il n'est parasite qu'a l'état larvaire (hypodermes) ou qu'a l'état adulte.

Le parasitisme permanent
Le parasite vit sur l'hôte pendant tout son existence (leishmanies, ascaris).


Les parasites erratiques


Ce sont des organismes que l'on retrouve en dehors de leur localisation habituelle.
On dit qu'ils sont dans une "impasse parasitaire".
Syndrome de larva migrans viscérale (toxocarose) ou cutané (larbish), hydatidose, échinococcose alvéolaire, dirofilarioses, trichinellose, angiostrongilose, gnathostomose.









Nomenclature
































Dans le système linnéen (du médecin suédois Carl Von Linné, 1707-1778, 10ème éditions du Sytema Naturae, 1758), chaque être vivant est désigné par un nom scientifique qui est un binôme composé d'un premier nom en majuscule qui a trait au genre suivi du nom d'espèce en minuscule.
Ce binôme est soit souligné soit écrit en italique.
Exemples: Tænia saginata, Ascaris lombricoïdes.


Classification des parasites

Les phytoparasites


Seuls les champignons microscopiques intéressent la pathologie humaine.


Les zooparasites


Appartiennent à trois groupes:
Les protozoaires, les helminthes et les arthropodes.


Les protozoaires


Êtres vivants unicellulaires eucaryotes souvent mobiles.
Ces organismes font partie du règne des protistes.
Toutes les fonctions nécessaires à la vie sont remplies par cette cellule unique grâce aux organelles qui remplissent le rôle des tissus et des organes des animaux plus complexes.


La locomotion est assurée par trois types d'organelles :
Les pseudopodes, les flagelles et les cils.


Les échanges avec le milieu ambiant se font par diffusion à travers les membranes cellulaires. Cette diffusion joue un rôle important dans la respiration, l'alimentation, l'excrétion et l'osmorégulation.

La reproduction des protozoaires peut être:
Asexuée
Par fission binaire, au cours de laquelle l'individu se sépare littéralement en deux pour produire deux individus identiques et de même taille.
Par bourgeonnement au cours duquel une extension de l'organisme se sépare et produit un nouvel individu
Par fission multiple où le parent multinucléé se divise en plusieurs cellules de taille semblable.


Ou sexuée
Par la formation de gamètes mâles et femelles (gamétogénèse)
Par la conjugaison (chez les ciliés) qui consiste à un échange de matériel génétique.


Les défenses sont assurées par :
La formation de kystes résistants lorsque les conditions deviennent difficiles.
Les trichocystes des ciliés, sorte de petits harpons enduits de substances paralysantes, utilisés pour immobiliser les proies.
Par la modification continuelle des antigènes du glycocalyx de manière à rendre les anticorps inopérants (Trypanosoma).


Les protozoaires susceptibles de parasiter l'homme appartiennent à quatre sous-embranchements:

Sarcomastigophora
Comprend les rhizopodes et flagellés.

Ciliophora
Renferme les ciliés.

Apicomplexa
Comprend les sporozoaires.
Possèdent une combinaison caractéristique d'organelles appelée complexe apical.

Microspora
Comprend les microsporidies.


Selon leur mode de locomotion on distingue 4 classes:







[center]




[center]Classe des Rhizopodes

Cellules présentant des avancées cytoplasmiques dites pseudopodes qui leur permettent de se déplacer quand ils sont à l'état trophozoïtes.
Peuvent être libres, saprophytes ou parasites

Genres Entamoeba, Dientamoeba, Endolimax, Pseudolimax, Iodamoeba
L'espèce pathogène est Entamoeba histolytica histolytica










[center]




[center]Classe des Flagellés

Se déplacent à l'aide d'un ou plusieurs flagelles

Les flagellés pathogènes sont:
Flagellés sanguicoles

Ordre Kinetoplastida
Genre Trypanosoma et genre Leishmania

Flagellés intestinaux

Ordre Diplomonadida
Giardia intestinalis


Flagellés génito-urinaires
Ordre Trichomonadida
Trichomonas vaginalis

Remarque:
Flagellés parasites du gros intestin dont le rôle pathogène est discuté :
Chilomastix mesnili, Embadomonas intestinalis (Retortamonas intestinalis), et Enteromonas hominis sont considérés comme des saprophytes du côlon.














Classe des Sporozoaires


Sont peu mobiles car ils ne possèdent pas d'appareil locomoteur, leur déplacement se fait par flexion, glissement ou ondulation.
Vivent à l'intérieur des cellules de l'hôte.

Sous classe Coccidia
Ordre Eucoccidiida

Sous ordre Eimeriorina
Famille Eimeriidae
Isospora belli


Famille Sarcocystiidae
Toxoplasma gondii

Sarcocystis sp

Famille Cryptosporidiidae
Cryptosporidium sp

Cyclospora cayetanensis
Pneumocystis carinii*


Sous ordre Haemosporina
Famille Plamodiidae
Plasmodium sp

Sous ordre Piroplasmida
Famille Babesiidae
Babesia microti
Babesia divergens

* La position taxonomique de Pneumocystis carinii est incertaine. Protozoaire sur des notions morphologiques, biologiques et thérapeutique mais sa coloration par l'imprégnation argentique et l'utilisation de sondes génétiques le font apparenter aux champignons.















Classe des Ciliés ou Infusoires


Se déplacent grâce à des cils vibratiles

Un seul pathogène occasionnellement rencontré chez l'homme:
Balantidium coli















Microspora


De micro = petit et sporos = graine.
Ordre des Microsporida
Encephalitozoon sp, Enterocytozoon sp.


[/center]

[/center]
Les helminthes ou vers


Les Helminthes sont des invertébrés à corps mou et dépourvus d'appendices. Ceux qui ont une importance médicale sont classés en deux grands embranchements:
Les Plathelminthes et les Némathelminthes












[center]Embranchement des Plathelminthes

Du grec platys = plat et helmins = vers.
Vers plats, non recouverts de chitine, pourvus de ventouses.
Ils peuvent être libres (Turbellariés) ou parasites (cas de 85% d'entre eux).

Cet embranchement comprend deux classes:






[center]Classe des Cestodes

Vers rubanés dont le corps est composé:
- d'un scolex qui porte les organes de fixation (ventouses, crochets, bothridies),
- d'un cou non segmenté qui est une zone de formation des anneaux
- et d'un strobile qui est l'ensemble des segments ou proglottis qui contiennent les organes génitaux mâles et femelles.

Ils sont hermaphrodites et dépourvus du tube digestif.

On distingue deux ordres:

Ordre des Cyclophyllidés
Famille des Taeniidae
Tænia saginata, Tænia solium, Echinococcus granulosus, Echinococcus multilocularis.

Famille des Hymenolepididae
Hymenolepsis nana, Hymenolepsis diminuta.

Famille des Dilepididae
Dipylidium caninum.


Ordre des Pseudophyllidés
Famille des Diphyllobothriidae
Diphyllobothrium latum, Spirometra sp.






Classe des Trématodes


Vers foliacés, non segmentés et pourvus d'un tube digestif.
L'œuf est operculé chez les douves et muni d'un éperon chez les schistosomes.

- Ils sont soit hermaphrodites telles les douves agents des:

Distomatoses intestinales dues à
Fasciolopsis buski, Heterophyes heterophyes, Capillaria philippinensis.


Distomatoses hépato-biliaires dues à
Fasciola hepatica, Fasciola gigantica, Dicrocoelium dentriticum, Clonorchis sinensis, Opistorchis felineus.

Distomatoses pulmonaires dues à
Paragonimus sp.


- soit à sexe séparés telles les schistosomes agents des bilharzioses:

Schistosoma mansoni agent de la bilharziose intestinale
Schistosoma haematobium agent de la bilharziose vésicale
Schistosoma intercalatum agent de la bilharziose rectale
Schistosoma japonicum agent de la bilharziose artério-veineuse















Embranchement des Némathelminthes


Vers cylindriques, non segmentés, recouverts de chitine.
Ils sont tous à sexes séparés.
Le tube digestif est complet.






Classe des Nématodes


Ils sont classés selon l'absence ou le présence de phasmides.
Les aphasmidiens sont Trichinella spiralis, Trichuris trichiuria et Capillaria sp.

Les autres nématodes sont des phasmidiens.

Ils sont soit ovipares soit vivipares










Ovipares

Vivipares

Trichuris trichiuria
Enterobius vermicularis
Ascaris lombricoïdes
Ancylostoma duodenale Necator americanus
Strongyloides stercoralis
Toxocara canis

Trichinella spiralis
Wuchereria bancrofti
Brugia malayi
Loa loa
Onchocerca volvulus
Dracunculus medinensis
Mansonella sp


Remarque
La classe des Gordiens regroupe des espèces libres.


[/center]

[/center]
Les arthropodes


Du grec "arthron" qui signifie articulation et "podos" qui signifie pied.

Ce sont des animaux pluricellulaires dont le corps et les appendices sont formés de segments articulés.

Ils sont soit des parasites externes soit jouent un rôle de vecteurs.


Ils se subdivisent en six classes dont deux ont un intérêt sur le plan pathologique et épidémiologique:
Les Arachnides et les Insectes







Classe des Arachnides


Parasites externes ou ectoparasites avec un corps globuleux formé d'un céphalothorax portant 4 paires de pattes chez l'adulte et d'un abdomen.

Renferment plusieurs ordres dont un seul comprend des parasites de l'homme:

Ordre des Acariens

On distingue:

Les Ixodidés
Ixodes ricinus, Rhipicephalus sanguineus

Les Argasidés
Les tiques molles: Argas reflexus

Les Démodecidés

Le demodex: Demodex folliculorum

Les Sarcoptidés
Le sarcopte de la gale: Sarcoptes scabiei

Les Trombiculidés
L'aoûtat: Trombicula autumnalis







Classe des Insectes


Parasites externes ou ectoparasites avec un corps formé d'une tête, d'un thorax et d'un abdomen.
Ils ont 3 paires de pattes fixées sur le thorax.

Cette classe renferment quatre ordres:
Anoploures, Aphaniptères, Hémiptères et Diptères

Ordre des Anoploures
Absence d'ailes, animal aplati dorso-ventralement

Le pou du corps
Pediculus humanus corporis

Le pou de la tête
Pediculus humanus capitis

Le morpion ou pou du pubis
Phtirius pubis


Ordre des Aphaniptères
Absence d'ailes, pattes postérieures développées pour le saut

La puce de l'homme
Pulex irritans

La puce chique
Tunga penetrans



Ordre des Hémiptères
Deux paires d'ailes

Les punaises
La punaise des lits: Cimex lectularius
Les réduves: Rhodnius prolixus, Triatoma infestans
Seuls les Triatomidés d'Amérique tropicale transmettent la maladie de Chagas


Ordre des Diptères
Une seule paire d'ailes
On distingue:

Les Culicidés
Les Anophèles transmettent le paludisme et la filariose de bancroft.
Les Culex transmettent la filariose de bancroft.
Les Aedes transmettent la filariose de bancroft, la dengue et la fièvre jaune.


Les Psychodidés
Phlébotome qui transmet les leishmanioses


Les Simuliidés
Simulium damnosum qui transmettent l'onchocercose


Les Ceratopogonidés
Les culicoïdes qui transmettent les mansonelloses


Les Tabanidés
Chrysops qui transmet la loase

Les Glossinidés
Les glossines qui transmettent la maladie du sommeil.


[/center]

[/center]
[/center][/center]

sabadini
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages: 48
Date d'inscription: 17/10/2010
Age: 34
Localisation: algeria
Emploi: doctor

Re: parasitologie médicale

Message par sabadini le Dim 12 Déc 2010, 21:32

merci bcp

dr-yasmine
Progresse
Progresse

Féminin Messages: 9
Date d'inscription: 10/02/2010
Age: 23
Localisation: Algérie
Emploi: étudiante en 3ème année médecine

Re: parasitologie médicale

Message par dr-yasmine le Dim 06 Fév 2011, 08:58

vraiment excellent merci bcp

sadki rahil
Touriste
Touriste

Féminin Messages: 1
Date d'inscription: 16/10/2011
Age: 43
Localisation: Algerie blida
Emploi: technisienne de labo

Re: parasitologie médicale

Message par sadki rahil le Sam 19 Nov 2011, 11:40

Merci beaucoup.

Mey Bouth Denis
Touriste
Touriste

Masculin Messages: 2
Date d'inscription: 28/12/2011
Age: 68
Localisation: Phnom Penh, Cambodge
Emploi: enseignement

Re: parasitologie médicale

Message par Mey Bouth Denis le Ven 02 Nov 2012, 05:04

s'il vous plait donner la suite de cette lecon de parasitologie medicale au complet

merci

hadjer bio
Super-membre
Super-membre

Féminin Messages: 574
Date d'inscription: 11/05/2012
Age: 22
Localisation: Algérie / Béchar
Emploi: Etudiante. option: Master biologie moléculaire

Re: parasitologie médicale

Message par hadjer bio le Ven 04 Jan 2013, 20:54

merciii

    La date/heure actuelle est Ven 25 Avr 2014, 11:19