Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe








Derniers sujets













Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters



Les embolies pulmonaires sans thrombose veineuse profonde sont souvent associées à une affection maligne

Partagez

MIRAGE
Admin
Admin

Masculin Messages : 2276
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 30
Localisation : Maghreb united
Emploi : Medical student

Les embolies pulmonaires sans thrombose veineuse profonde sont souvent associées à une affection maligne

Message par MIRAGE le Lun 15 Oct 2012, 21:54

Si la plupart des embolies pulmonaires (EP) compliquent une
thrombose veineuse profonde (TVP), nombre d’entre elles surviennent
en l’absence de TVP.

Les patients qui correspondent à ces 2 cas de figure ont-ils des
caractéristiques différentes ?

Pour tenter de répondre à cette question, Schwartz et
coll.ont analysé de façon rétrospective 2 700
angioscanners (AS) pulmonaires réalisés entre 2008 et 2010. Ils ont
ainsi individualisé les dossiers de 230 patients qui avaient fait
une EP. Ces patients ont ensuite été classés en 4 groupes en
fonction des résultats de l’AS périphérique, à savoir AS des
membres inférieurs (MI) et, quand il était disponible, AS des
membres supérieurs (MS).

Les 230 cas d’EP se répartissaient en 152 femmes et 78
hommes (âge moyen : 68 ans). L’origine de l’EP était
identifiable chez 130 patients (groupe 1) ; 53 patients
avaient un AS MI négatif mais ils n’avaient pas eu d’AS des MS
(groupe 2) ; 31 patients n’ont pas eu du tout d’AS périphérique
(groupe 3) ; enfin, 15 patients (7 hommes et 8 femmes)
n’avaient pas de thrombose veineuse à l’AS des MI et des MS (groupe
4) ; 10 de ces 15 patients étaient porteurs d’une néoplasie
documentée.

Les patients des groupes 2 et 3 qui n’avaient pas bénéficié d’un
AS périphérique complet ont été exclus de l’analyse finale ;
celle-ci a donc porté sur les seuls patients des groupes 1 et
4.

Résultats: il n’a pas été trouvé de différence
statistiquement significative entre ces 2 groupes (à savoir,
EP secondaire à un TVP identifiée [groupe 1] vs EP sans TVP
identifiée [groupe 4]) quant à l’âge, au sexe, à la taille et
à la localisation de l’EP, à la gravité du tableau clinique, au
statut tabagique, à la présence d’une affection
cardiovasculaire associée, à la notion d’un traumatisme et à la
mortalité hospitalière.

Cependant, comparés aux patients du groupe 1, les patients du
groupe 4 étaient atteints significativement davantage d’affections
malignes (67 % vs 40 % ; p=0,046) qui avaient tendance (47 %
vs 24 %; p=0,084 ; différence non statistiquement
significative), à être plus souvent actives (la notion de néoplasie
active étant définie par le fait que la néoplasie était déjà
compliquée de métastases ou qu’elle était survenue immédiatement
avant ou après la découverte de l’EP)

En conclusion, cette étude montre qu’il existe bien une
augmentation de la prévalence des affections malignes dans les cas
d’EP sans TVP. Mais un point reste à élucider qui mériterait
à lui seul plusieurs études complémentaires: comment expliquer la
survenue de telles EP sans TVP? Sont-elles la conséquence de
thrombose de novo des artères pulmonaires ? Résultent-elles d’un
caillot qui a migré dans sa totalité à partir d’une TVP
périphérique ? Se sont-elles trouvées associées à de faux négatifs
des angioscanners veineux périphériques des membres
inférieurs et supérieurs ?



Dr Robert Haïat

Schwartz T et coll.: Pulmonary Embolism Without Deep Venous Thrombosis. Ann Vasc Surg., 2012; 26: 973–976
JIM

imane docteur
Progresse
Progresse

Féminin Messages : 8
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 29
Localisation : alger
Emploi : medecin généraliste

Re: Les embolies pulmonaires sans thrombose veineuse profonde sont souvent associées à une affection maligne

Message par imane docteur le Mer 17 Oct 2012, 21:22

merci mirage, c'est très important, l'origine néoplasique d'une embolie pulmonaire est une cause qui n'est pas rare, il faut l'avoir en esprit.

    La date/heure actuelle est Lun 05 Déc 2016, 19:36