Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

Les vaccins pédiatriques

Partagez

M@NEL
Super-modératrice
Super-modératrice

Féminin Messages : 1006
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 27
Localisation : Algérie
Emploi : Ph

Les vaccins pédiatriques

Message par M@NEL le Jeu 13 Sep 2012, 17:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La vaccination est essentielle pour, d’une part, se protéger soi-même contre diverses maladies, mais également pour protéger l’ensemble de la population en évitant les risques de propagation. Les vaccins dès le plus jeune âge optimisent les chances de vivre en bonne santé.

LES VACCINS OBLIGATOIRES
Contre la diphtérie-tétanos-poliomyélite
La primovaccination consiste en à 2, 3 et 4 mois suivi d’un rappel à 16-18 mois. Pour la poliomyélite, les rappels sont obligatoires
jusqu’à 13 ans. Pour la diphtérie et le tétanos, les rappels restent fortement conseillés à 6 ans et à 11-13 ans.
Contre la fièvre jaune
Ce vaccin est obligatoire uniquement pour les résidents de Guyane. Il s’agit d’une dose unique de 0,5 ml du vaccin reconstitué dès l’âge de 9 mois.

LES PRINCIPALES RECOMMANDATIONS
Contre la grippe
Ce vaccin est recommandé chez toutes personnes, y compris les enfants à partir de 6 mois, atteintes de certaines pathologies (affections broncho-pulmonaires chroniques (asthme, BPCO), insuffisance respiratoires chroniques obstructives ou restrictives, maladies respiratoires chroniques de type bronchite chronique, bronchiectasies, hyper-réactivité bronchique…, dysplasies broncho-pulmonaires, de mucoviscidose…).
Contre la tuberculose
Cette vaccination n’est plus obligatoire, mais elle reste fortement recommandée pour les enfants à risque élevé de tuberculose (enfant né dans un pays de forte endémie tuberculeuse, enfant dont l’un des parents vie dans l’un de ces pays, enfant ayant séjourné au moins 1 mois d’affilé dans l’un de ces pays, enfant résidant en Ile-de-France ou en Guyane), et ce dès la naissance. Pour ces enfants, le vaccin est possible jusque l’âge de 15 ans. Par ailleurs, à partir de l’âge de 3 mois, un test d’intradermoréaction doit être effectué avant la vaccination pour vérifier si l’enfant n’est pas déjà immunisé.
Contre la coqueluche
La primovaccination consiste en 3 injections à un mois d’intervalle chacune, à 2, 3 et 4 mois suivi d’un rappel à 16-18 mois.
Un rappel est recommandé à l’âge de 11-13 ans, en même temps que le dernier rappel de diphtérie-tétanos-poliomyélite. Un rattrapage est par ailleurs possible à 16-18 ans pour ceux ayant échappés à celui de 11-13 ans.
Contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
Avant l’âge de 24 mois, l’administration de deux doses est fortement conseillée. Une première dose à l’âge de 12 mois, et la seconde entre 13 et 24 mois. Si cette seconde dose n’a pas été effectuée, elle peut l’être plus tard. Pour les enfants gardés en collectivité avant l’âge d’un an, la première dose doit être administrée dès 9 mois, et le rappelentre 12 et 15 mois.
Contre les infections invasives à haemophilus influenzae de type b
La vaccination se compose de trois injections à 2, 3 et 4 mois avec un rappel à l’âge de 16-18 mois (en combinaison avec le DTPolio).
Un rattrapage peut être effectué jusqu’à l’âge de 5 ans : il consiste en deux doses suivi d’un rappel pour les enfants entre 6 et 12 mois. De 12mois à 5 ans, une seule dose est prescrite.
Contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe non B
L’administration d’une dose de ce vaccin est recommandée entre 12 et 24 mois. Un rattrapage est possible jusque l’âge de 24 ans.
Contre les infections invasives à pneumocoque
Cette vaccination est recommandée avant 2 ans avec un vaccin pneumococcique conjugué 13-valent. Elle se fait en deux injections à deux mois d’intervalle, suivi d’un rappel à 12 mois.
Contre l’hépatite B
Pour les enfants dont la mère a déjà contracté le virus, la vaccination se fait dès la naissance selon un schéma en 3 injections.
Sinon, il est conseillé de l’effectuer le plus tôt possible avec une première injection dès 2 mois, puis à 4 mois et enfin vers 16-18 mois.
Pour les enfants prématurés, le schéma comprend quatre doses.
Contre l’hépatite A
Ce vaccin n’est recommandé que dans certaines situations :
- pour les jeunes accueillis dans les établissements et services pour l’enfance et la jeunesse handicapées,
– pour les patients atteints de mucoviscidose et/ou de pathologie hépatobiliaire chronique susceptibles d’évoluer vers une hépatopathie chronique (notamment dues au virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C),
– pour les enfants, à partir de l’âge de un an, nés de familles dont l’un des membres (au moins) est originaire d’un pays de haute endémicité et qui sont susceptibles d’y séjourner.
Contre les infections à papillomavirus humains
Ce vaccin est recommandé pour toutes les jeunes filles de 14 ans. Un rattrapage est proposé aux jeunes filles et jeunes femmes de 15 à 23 ans qui n’auraient pas eu de rapports sexuels ou, au plus tard, dans l’année suivant le début de leur vie sexuelle.

PRÉVENTION ET CONSEILS À L’OFFICINE
Pour assurer la protection des enfants de vos patients, conseillez-leur :
- de prendre rendez-vous rapidement chez le pédiatre,
- de suivre et de mettre à jour le calendrier de vaccinations,
- de réserver les vaccins nécessaires à la pharmacie pour s’assurer de les avoir à temps,
- avant de partir en voyage, de s’informer sur les vaccins à faire en fonction du pays.

SITES WEB
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La date/heure actuelle est Dim 26 Fév 2017, 04:08