Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe








Derniers sujets













Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters



INFARCTUS DU MYOCARDE A LA PHASE AIGUE

Partagez

Dr soussou23
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 2947
Date d'inscription : 15/03/2012
Age : 24
Localisation : Terre
Emploi : etudiante

INFARCTUS DU MYOCARDE A LA PHASE AIGUE

Message par Dr soussou23 le Dim 27 Mai 2012, 13:58

Signes cliniques:

Ø le plus souvent (80%) chez un homme de plus de 40 ans ayant un ou plusieurs facteurs de risque.

Ø douleur rétrosternale:

· brutale, intense, désignée main à plat ou doigts en griffe, de plus de 30 mn.

· rétrosternale en barre, intense, constrictive, angoissante avec sensation de mort imminente.

· améliorée ou non par trinitrine sublinguale.

· irradiant vers le cou, mâchoire, nuque, épaule, bras, poignet.

Ø sueurs, pâleur, angoisse, nausées, vomissements, lipothymie voire malaise vagal.

Ø examen clinique normal ou pauvre, éliminant les diagnostics différentiels.

Ø formes cliniques:

· douleur atypique réduite aux irradiations, épigastrique ou abdominale, à une simple gêne thoracique (pesanteur, oppression).

· douleur absente: 10% des IDM passent inaperçus.

· ces formes cliniques se voient volontiers chez le vieillard où on note également: confusion, agitation, dyspnée, accident neurologique, et chez le diabétique.

· IDM du ventricule droit:

- insuffisance cardiaque droite aiguë, se complique de BAV résistant à l'Atropine.

Ø rechercher les facteurs de risques cardio-vasculaires.



Diagnostic différentiel:

Ø angor instable.

Ø péricardite aiguë.

Ø dissection aortique.

Ø embolie pulmonaire.

Ø urgences digestives et autres douleurs thoraciques.



Examens complémentaires:

Ø scope, SpO².

Ø ECG:

· peut être normal notamment au début.

· si ECG normal mais clinique suspecte: refaire régulièrement l'ECG, notamment après la prise de dérivé nitré.

· signes d'ischémie-lésion:

- ischémie sous endocardique: onde T positive, pointue, symétrique.

- ischémie sous épicardique: onde T négative, pointue, symétrique.

- lésion sous épicardique: sus décalage > 1 mm de ST convexe vers le haut englobant l'onde T (onde de Pardee).

- ischémie-lésion sous épicardique: sus décalage ST et onde T négative.

- signes en miroir dans les territoires opposés.

- parfois lésion sous endocardique sous décalage de ST.

· signes de nécrose au delà de 5 heures:

- nécrose: onde Q large > 0,04 s et profonde.

· territoires:

- D2D3VF: inférieur (coronaire droite ou circonflexe).

- D2D3VF-V7V8V9: inféro-basal (coronaire droite ou circonflexe).

- V7V8V9: basal (coronaire circonflexe ou marginale).

- si aspect R en V2: faire V7, V8, V9.

- V5V6-V7V8V9: latéro-basal (coronaire circonflexe ou marginale).

- D2D3VF-V5V6-V7V8V9: inféro-latéro-basal (coronaire droite ou circonflexe).

- D1VL: latéral haut (coronaire marginale ou diagonale).

- V5V6: latéral bas (coronaire marginale ou diagonale).

- V1V2V3: antéro-septal (coronaire diagonale ou IVA).

- V4: apical (IVA moyenne).

- V1V2V3V4: antéro-septo-apical (IVA moyenne).

- V1V2V3V4V5V6: antérieur étendu (IVA).

- V1V2V3V4-D2D3VF: septal profond (IVA et coronaire droite).

- D1VL-V1V2V3V4V5V6: antérieur étendu (IVA proximale).

- V3RV4R: ventricule droit (coronaire droite) associé à un IDM antérieur ou inférieur.

- si infarctus antérieur ou inférieur: faire V3R, V4R.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

· si BBGC préexistant:

- interprétation difficile:

- comparer avec un ECG antérieur à la recherche de modifications.

- faire échocardiographie si doute diagnostique.

- sinon forte suspicion d'IDM si:

- sus-décalage de ST de plus de 1 mm quand le complexe QRS est positif.

- sous-décalage de ST d'au moins 1 mm en précordiales droites (où le QRS est négatif).

- sus-décalage de ST d'au moins 5 mm quand le complexe QRS est négatif.

· un BBDC, HBAG, HBPG ne gêne pas la lecture de l'ECG.

Ø CPK, CPK-MB, troponine sanguine, myoglobinémie:

· normaux dans les 3 premières heures.

· si biologie normale mais clinique suspecte: à répéter régulièrement.

Ø NFS, glycémie, bilan hémostase, transaminases.

Ø radiographie pulmonaire, échographie cardiaque dans un second temps.



Traitement:

Ø repos absolu, hospitalisation (transport médicalisé).

Ø voie veineuse, ne jamais faire d'intramusculaire car compromettrait toute tentative de fibrinolyse ultérieure:

· remplissage prudent si TA < 100 mmHg avec macromolécules.

· sinon G5%.

Ø oxygénothérapie: 3 l/mn si cyanose ou dyspnée sinon non.

Ø anxiolytiques.

Ø calmer la douleur:

· Chlorhydrate de Morphine:

- 5-10 mg dans 10 ml de G5% et injecter 2 mg/5 mn IV directe.

· ou Viscéralgine IV.

· ou Nubain: 20 mg IV directe ou Temgésic: 0,3 mg IV directe.

Ø trinitrine sublinguale et Lénitral: 0,5-1 mg/h à la seringue électrique sauf si TA < 100 mmHg, IDM du cour droit ou si malaise vagal.

Ø Aspirine: 250 mg per os par jour ou IV directe.

Ø Héparine: 80 UI/kg IV puis 400 à 600 UI/kg/j IV continue à la seringue électrique.

Ø si insuffisance cardiaque gauche:

· Lasilix: 40 mg IV directe.

Ø si extrasystolie inquiétante:

· Cordarone: 2 ampoules à passer en 20 minutes en perfusette.

· ou Xylocaïne 1% (1 ml = 10 mg): 1 mg/kg IV puis 30 mg/kg/24 h en débit continu ou Xylocard 100 mg IV mais effet inotrope négatif gênant.

Ø si infarctus du ventricule droit:

· pas de trinitrine.

· remplissage prudent: 100 à 200 ml de macromolécules.

· Dobutrex: 5 µg/kg/mn à la seringue électrique.

Ø bêtabloquants:

· en cours d'évaluation: ne pas faire en pré-hospitalier.

· Ténormine 50: ½ cp x 2 / 24 h le premier jour puis 1 cp/j pendant 10 jours.

· sauf si bradycardie < 50/mn, BAV II ou III, bronchospasme, insuffisance cardiaque sévère.

Ø thrombolyse pré-hospitalière:

· indications:

- douleur précordiale > 20 mn, résistante à la trinitrine.

- durée de l'ischémie < 6 heures.

- sus décalage de ST > 2 mm dans 2 dérivations concordantes persistant sous trinitrine.

· contre-indications:

- AVC < 3 mois, antécédent de chirurgie crânienne ou médullaire, processus intracrânien.

- ulcère gastro-duodénal évolutif < 6 mois.

- hémorragie ou pathologie à risque hémorragique, traitement par AVK.

- massage cardiaque externe prolongé.

- ponction récente d'un gros vaisseau, aortographie ou ponction-biopsie < 15 jours.

- traumatisme crânien < 3 mois ou intervention chirurgicale < 30 jours.

- rétinopathie diabétique sévère.

- HTA sévère (> 200/100 mmHg).

- suspicion de dissection aortique.

- grossesse et post-partum, période menstruelle.

- frottement péricardique.

- éthylisme aigu et/ou état d'agitation.

· Streptokinase (Streptase):

- 100 mg d'Hydrocortisone IV.

- 1,5 M dans 50 ml de sérum physiologique en 45 mn à la seringue électrique.

- relais par Héparine IV à 250 UI/kg/jour.

· ou rt-PA (Actilyse):

- 15 mg en bolus IV puis 0,75 mg/kg sur 30 mn (max: 50 mg) puis 0,50 mg/kg sur 30 mn (max: 35 mg).

- précédé d'un bolus d'Héparine de 1 ml, soit 5000 UI, puis 400 à 600 UI/kg/j à la seringue électrique.

Ø angioplastie coronaire de sauvetage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] study [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La date/heure actuelle est Lun 05 Déc 2016, 11:30