Forum de l'union médicale: Tunisie,Algérie,Maroc

Soyez le bienvenu sur FUMED (Forum de l'Union Médicale).


Espace de discussion scientifique pour les praticiens médicaux et para-médicaux des pays maghrébins francophones (Algérie, Tunisie, Maroc)

Do you like FUMED

Connexion

Récupérer mon mot de passe




















Pour établir un PARTENARIAT avec FUMED contactez l'administration du forum en cliquant ici:




 free counters

situation de la grippeA/H1N1

Partagez

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 06 Nov 2009, 16:50

le 5/11/09 l'Algérie a déclaré 108 cas cumulés de grippe A/H1N1
parmi eux aucun cas grave ou mortel
depuis deux semaines on assiste a une accélération du nombre de cas confirmés ce qui pourrait être un signe de passage a l'état d'épidémie locale (contamination communautaire)
l'Algérie a passé commande auprès de GSK et novartis pour obtenir près de 64 millions de doses de vaccins cependant jusqu'a aujourd'hui aucun vaccin n'a été livré
quel est la situation chez nos voisin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Ven 06 Nov 2009, 17:03

exactement la même situation en Tunisie , le nombre des cas déclarés ne cesse d'augmenter et la passage à la phase épidémique est presque certain avec la découverte des cas de transmission entre les lycéens , mais à mes connaissances , elle ne diffère pas de la grippe classique , car aucun cas grave n'a été enregistré et pas de décès .
actuellement je suis grippé , et j'aime pas faire des prélèvement ni recevoir du tamiflu , car je suis convaincu que c'est une grippe banale et ne nécessite qu'un traitement symptomatique comme autre grippe .

blanca
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1723
Date d'inscription : 15/08/2009
Age : 38
Localisation : Algérie
Emploi : pédiatre

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par blanca le Ven 06 Nov 2009, 17:37

avec le changement de climat ces derniers jours, on échappera pas de la grippe,
il y a un médicament algérien du labo biopharm efficace contre les symptomes de la grippe, il contient 750mg de paracétamol, un décongestionnant nasal, un antihistaminique, et de la cafeine, commercialisé sous le nom de "Rynza", efficace et réduit la durée de la maladie
j'ai essayé ce médicament au 2e jour des symptômes et j'ai sentie une amélioration rapide après un jour de traitement, disparition des céphalée et de l'écoulement nasal et de l'inflammation des VAS,avec le repos et boisson chaudes bien sur
ALLAH YACHAFI TOUS LES MALADES


Dernière édition par blanca le Sam 07 Nov 2009, 12:00, édité 1 fois

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 06 Nov 2009, 17:44

c'est vrai que le tableau clinique de la grippeA/H1N1 ne diffère pas de celui de la grippe saisonnière mais la différence réside dans sa plus grande contagiositée
jusqu'a maintenant la situation d'épidémie dans notre pays n'a pas été déclaré auquel cas la prise en charge des malades se trouverait modifié car les structures de santé ne pourraient pas hospitaliser tout le monde et la décision de traitement a domicile serait prise

M7R3
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages : 49
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 30
Localisation : France
Emploi : Etudiant

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par M7R3 le Sam 07 Nov 2009, 00:00

Et vous en arriveriez à ce qui se passe en France : les cas de grippe (A ou pas) sont pris en charge en grande majorité par les médecins généralistes, qui la traitent comme n'importe quelle grippe. Là où est le changement, c'est avec les populations à risque (femmes enceintes, jeune enfant, personne ayant des antécédents médicaux particuliers...) auxquelles ont fait un test pour savoir de quelle grippe il s'agit. Ensuite, si nécessaire, le traitement se déroule en milieu hospitalier.
Je joins le dernier bulletin épidémiologique :

"En France métropolitaine
La circulation du virus A (H1N1) 2009 continue à s’intensifier dans toutes les régions. Elle est plus marquée dans les régions nord du pays, notamment en Île-de-France.

Pour la semaine 44, l’augmentation des consultations en ville se poursuit. Selon les données du réseau des Grog et des Centres nationaux de référence Influenzae, le nombre de consultations pour grippe A (H1N1) 2009 est estimé à 341 000 (chiffre consolidé pour la semaine 43 à 266 000).

A l’hôpital, pour cette même semaine, il est observé une augmentation du nombre de consultations, d’admissions et de cas graves. Entre le 26 octobre et le 1er novembre, 39 personnes ont été hospitalisées en réanimation ou en soins intensifs. Quatre d’entre elles sont décédées.

La proportion de prélèvements virologiques positifs reste élevée en ville (Grog) comme à l’hôpital.

Dans les territoires français ultramarins
Dans les Caraïbes et la Guyane, l’activité grippale tend à diminuer. Sur l’île de la Réunion, l’épidémie est terminée et, à Mayotte, l’activité continue à baisser.

Au niveau international
L’activité grippale reste en augmentation dans de nombreux pays de l’hémisphère Nord. Globalement, dans cet hémisphère, le virus A (H1N1) 2009 représente 74 % des syndromes grippaux et 82 % en Europe. La circulation virale est faible dans l’hémisphère Sud. Elle est essentiellement due au virus de la grippe pandémique. A ce jour, 39 cas de résistance à l’oseltamivir ont été notifiés dans le monde (source : OMS).

Depuis le début de l’épidémie en France
22 décès attribués au virus grippal A (H1N1) 2009 en métropole dont 18 confirmés
27 décès attribués au virus grippal A (H1N1) 2009 dans les DOM-POM-COM (1 en Guyane, 1 en Martinique, 1 en Guadeloupe, 6 à la Réunion, 2 à Mayotte, 9 en Nouvelle-Calédonie et 7 en Polynésie française)"


A noter qu'on dénombre certains décès survenant chez des patients sains, n'ayant aucun élément aggravant.
Pour info, la vaccination de la population commence en France le 12 novembre, avec l'utilisation de vaccin sans adjuvant pour les personnes à risque.

blanca
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1723
Date d'inscription : 15/08/2009
Age : 38
Localisation : Algérie
Emploi : pédiatre

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par blanca le Sam 07 Nov 2009, 17:12

21 octobre 2009
La vaccination contre la grippe A (H1N1): questions et réponses

par Dr Marc Zaffran (Martin WInckler)

Questions

1. Devrais-je me faire vacciner pour être certaine de ne pas attraper la grippe A (H1N1)? Soit dit en passant, je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe et je ne l'ai jamais eu, par contre j'ai le rhume à l'occasion comme tout le monde. Mais certaines personnes de mon entourage disent que ce vaccin s'est fait un peu trop rapidement, donc on sera comme les cobayes... D'un côté ou de l'autre je ne sais plus, je suis vraiment indécise et j'ai besoin de votre avis.

Réponse

À l’heure actuelle, dans la plupart des pays développés, le mot d’ordre consiste à dire que la grippe A (H1N1) n’est pas plus grave que les grippes saisonnières précédentes, même si elle touche des populations légèrement différentes. Les personnes de plus de 65 ans sont moins touchées que les personnes plus jeunes, car elles sont porteuses d’une immunité ancienne (datant de la pandémie de 1957).

MAIS, quel que soit l’âge, les personnes qui bénéficieront du vaccin et à qui la vaccination est recommandée sont :
- les nourrissons (de 6 mois à 1 an) lorsqu’ils sont à risque d’une forme grave de grippe en raison d’une maladie chronique grave ou d’une anomalie congénitale;
- les femmes enceintes;
- les personnes atteintes d’une maladie chronique grave (insuffisance cardiaque, maladies respiratoires, diabète, etc.;
- les soignants et les travailleurs sociaux (pour des raisons professionnelles);
- l’entourage des patient très immunodéprimés ou allergiques, (allergie aux protéines de l’oeuf, car le vaccin est cultivé sur des oeufs), chez qui la vaccination est contre-indiquée.
Pour les autres personnes, la vaccination est possible, mais n’a rien d’obligatoire, car la grippe A (H1N1) est bénigne dans l’immense majorité des cas. Mais vous pouvez choisir de vous faire vacciner pour éviter d’être malade et de manquer votre travail, par exemple. Cela reste une décision personnelle.


2. J'ai 59 ans et je suis asthmatique. Devrais-je avoir le vaccin H1N1?

Réponse

Si votre asthme est grave, et si vous êtes sujet aux complications (bronchites ou pneumonies fréquentes), ou si vous avez fait des attaques d’asthme qui vous ont contraint à être hospitalisé, oui, il est préférable que vous vous fassiez vacciner.

3. Je suis rarement malade et je n'ai jamais eu aucun vaccin contre la grippe. Je réussis à faire passer une petite grippe ou rhume par moi-même. J'ai terriblement peur de ce nouveau vaccin, et n'ai pas l'intention de me faire vacciner. J'ai 60 ans, les risque sont-ils plus importants?

Réponse

Si vous êtes en bonne santé, vous faire vacciner n’a rien d’obligatoire, puisque la maladie est bénigne dans l’immense majorité des cas. De plus, étant donné votre âge, vous êtes probablement porteur d’anticorps contre cette grippe.

4. Le vaccin annuel contre la grippe saisonnière contient t-il aussi celui contre le virus H1N1?

Réponse

Non, le vaccin contre la grippe saisonnière ne contient pas celui contre le virus A (H1N1) responsable de la pandémie actuelle. Il y a 2 vaccins différents. La campagne qui commence ces jours-ci au Québec est celle pour vacciner contre le A (H1N1). La vaccination contre la grippe saisonnière a été repoussée à la fin de l’année ou au début de 2010, car le virus saisonnier n’est pas présent actuellement. Si vous êtes à risque pour la grippe (voir plus haut), il est recommandé que vous receviez les 2 vaccins.

5. Quels pourraient être les effets néfastes ressentis chez un adulte en santé à la suite de la vaccination contre la grippe A (H1N1)? Que faudrait-il craindre exactement à part les effets secondaires dits normaux après avoir reçu le vaccin? Je pense qu'on n'en parle pas d'une façon claire. On parle d'un vaccin préparé rapidement; c’est inquiétant.

Réponse

Les effets secondaires fréquents des vaccins sont connus : douleur à l’endroit de l’injection, « mini grippe », fièvre. Les effets secondaires plus graves sont rares (syndrome de Guillain Barré, autres troubles neurologiques).

A priori, il n’y a pas de raison de penser que les vaccins contre le virus A (H1N1) sont plus toxiques que les autres. Cependant, la revue Prescrire, qui fait autorité en matière de médicaments en Europe, vient de publier un article très détaillé où elle rappelle (voir le site de la revue : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) :

- que la grippe A/H1N1 n’est pas plus dangereuse que la grippe saisonnière actuelle;

- qu’il est recommandé de vacciner seulement les personnes qui risquent de souffrir d’une forme grave de grippe (voir plus haut);

- que le vaccin recommandé pour les femmes enceintes et les jeunes enfants est un vaccin SANS adjuvant, car les adjuvants provoquent des effets secondaires dont on ne connaît pas la gravité chez les femmes et les jeunes enfants, car ils n'ont jamais été testés sur ces populations;

Enfin, l’article précise : « Chez les adultes et les nourrissons en bonne santé, la gravité somme toute sans particularité de la grippe A (H1N1) ne justifie pas une stratégie vaccinale différente de celle mise en oeuvre contre la grippe saisonnière. Chez eux, autant se passer de vaccination, sauf contact fréquent et étroit avec des personnes à risque élevé de complications graves, par exemple les personnes partageant le même foyer, ou les soignants. »
Donc, quand on est en bonne santé, on peut raisonnablement se passer de vaccination contre la grippe A (H1N1).

6. Est-ce qu’il est « immoral » de ne pas se vacciner contre le virus A (H1N1)? Est-ce que ça met les autres en danger?

Réponse

Non, car :

- si c’était « immoral » ou dangereux, il faudrait alors obliger tout le monde à se vacciner tous les ans contre la grippe saisonnière, et pas seulement contre la A (H1N1). Or, il n’a jamais été proposé, par le passé, de vacciner tout le monde contre la grippe saisonnière;

- si vous ne vous vaccinez pas, ça n’empêche pas les personnes fragiles de se vacciner;

- la A (H1N1) est une grippe bénigne dans l’immense majorité des cas; la probabilité de contaminer une personne fragile est infinitésimale, sauf s’il s’agit de quelqu’un de votre entourage (et pour la contaminer, il faut d’abord que vous attrapiez la grippe, ce qui, même si ça se produit, ne vous rendra contagieux que pendant 8 jours...)

- si vous êtes en bonne santé, si vous ne faites pas partie de l’entourage d’une personne fragile qui ne peut pas être vaccinée et si vous décidez tout de même de vous faire vacciner, faites-le pour une raison qui vous est propre (par exemple, pour ne pas risquer d’être empêché de travailler pendant une semaine), et non simplement « par précaution » ou « pour protéger les autres ». Ce n’est pas plus justifié pour la grippe A (H1N1) que pour la grippe saisonnière habituelle.


7. Peut-on attrapper la grippe A (H1N1) à plusieurs reprises? Si on a déjà eu cette grippe, doit-on se faire vacciner?

Réponse

Si on a déjà eu la A (H1N1), le vaccin est inutile. Le problème est que si on ne vous a pas fait de test sanguin très précis, il n’est pas possible de savoir si vous avez déjà eu la grippe A (H1N1) ou une autre maladie respiratoire, car il y en a de très nombreuses, qui ressemblent à la grippe, mais n’en sont pas. Donc, le vaccin n’est recommandé que si vous êtes une personne fragile, à risque de faire une complication, même si vous avez déjà eu quelque chose qui « ressemble » à la grippe, sans savoir si c’était bien elle. Sinon, le vaccin n’est pas nécessaire.

8. On ne parle pas des gens qui ont eu la grippe asiatique dans les années 1957-58. Est-ce vrai que si on l'a eue, on est immunisé?

Réponse

Oui, c'est vrai. Et c'est pour cela que les personnes âgées de plus de 55-60 ans semblent immunisés contre elle, et que la A (H1N1) touche surtout des individus jeunes (de moins de 40 ans).

Dr Marc Zaffran (Martin WInckler)

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Mer 11 Nov 2009, 01:42

personnellement je ne veux pas être vacciné contre cette grippe A H1N1 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

M7R3
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages : 49
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 30
Localisation : France
Emploi : Etudiant

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par M7R3 le Mer 11 Nov 2009, 16:43

Sans vouloir être indiscret, et si ça ne vous dérange pas, pouvez-vous expliquer ce qui motive votre choix ?
Merci Exclamation

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Mer 11 Nov 2009, 17:56

d'une part je la concidère comme la grippe classique et d'autre part ..... consultez ce vidéo : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

M7R3
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages : 49
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 30
Localisation : France
Emploi : Etudiant

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par M7R3 le Jeu 12 Nov 2009, 01:06

Considérer qu'il s'agit d'une grippe classique, oui, c'est l'argument le plus répendu chez les personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner. Et c'est vrai si on regarde la mortalité due à cette grippe. Cependant, c'est oublier le détail que la "nouvelle grippe" est bien plus contagieuse que l'habituelle. De ce fait, le nombre de cas sera plus important, et donc le nombre de victimes. En vaccinant le plus de personnes possibles, le but n'est pas de les sauver d'une mort certaine, mais de diminuer le nombre de cas à venir, et donc de diminuer par là même le nombre de décès et de cas graves.
Pour en venir à cette vidéo, je n'y ai pas vu le début d'un argument qui tienne la route, mais peut-être ai-je mal regardé ! Si vous vouliez bien les citer ici-même afin de pouvoir en discuter...
Wink

De même, les questions/réponses citées plus haut ne sont pas tout à fait exactes : en effet il y est dit que les effets secondaires les plus graves dus à la vaccination sont "rares (syndrome de Guillain Barré, autres troubles neurologiques)." Hors il n'a jamais été démontré de lien entre vaccination et Guillain Barré. Je rappelle par contre, qu'en France, environ 1700 personnes sont hospitalisées chaque année pour ce syndrome qui, dans la grande majorité des cas, fait suite à une infection virale, notamment la grippe...

Bref. Le problème avec cette histoire de vacciner/ne pas vacciner est qu'au final il ne s'agit pas d'une question de santé publique qui devrait être débattue uniquement sur des bases scientifiques, mais d'un débat entretenu uniquement sur un fond politique. Qui dit politique dit oeillières. Chacun est persuadé d'avoir raison, et de ce fait, n'écoute pas les arguments que d'autres personnes pourraient avancer. bom

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 13 Nov 2009, 10:52

je pense que le problème de la vaccination est due a l'ambiguïté qu'a suscité certains faits notamment l'application systématique du principe de précaution, la contradiction entre les recommandations de l'OMS et les décisions de certains grands pays d'aller a l'encontre de ses directives (la france par exemple) et surtout pour ma part la demande des grands laboratoires pour bénéficier de l'immunité en cas d'effets secondaires graves (immunité accordée par les USA)
il est a noté que le ministère français de la santé a déclaré hier le premier cas de syndrome de guillain barré ce qui n'est pas fait pour rassurer les éventuels candidats a la vaccination
je pense que malgré cela la vaccination reste souhaitable pour les raisons suivantes
* la grande contagiosité de cette grippe même si elle demeure bénigne pour le moment
* les expères notamment de l'OMS s'accordent a dire que les adjuvants boustent l'action des vaccins en cas de mutation du virus
* l'utilisation depuis quelques années des adjuvants dans des vaccins contre la grippe notament sans noter d'effets secondaires notables (en france depuis le début des années 2000)
* le risque d'avoir une complication poste vaccinale notament le guillain barré est beaucoup moins important que de l'avoir secondairement a une affection virale
* ce qui se passe actuellement en UKRAINE est assez édifiant (plus de 170 morts en l'espace de quelques jours)
* la réalisation de ces vaccins a bénéficié selon l'AFSSAPS de toutes les garanties en se basant sur les études faites sur le vaccin maquette de la grippe aviaire

M7R3
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages : 49
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 30
Localisation : France
Emploi : Etudiant

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par M7R3 le Ven 13 Nov 2009, 14:12

Le fait de rendre public ce "premier" cas de Guillain Barré vise à rassurer la population sur la volonté de pharmacovigilance, montrer que même s'il y a très peu de risques à se faire vacciner, toutes les précautions sont prises, au cas où. Dans le même temps, communiquer tout de suite à ce sujet évite que l'information soit reprise, déformée et augmentée par les "antis" et ne finisse en vidéo sur le net... Au lieu de quoi on préfère rappeler au public que ce n'est pas parce qu'une personne a un accident de voiture après s'être fait vaccinée que le vaccin est responsable de l'accident.

Pour ce qui est de l'immunité accordée aux labos Américains, qui sait pourquoi ? Peut-être qu'aux USA, la procédure d'élaboration d'un tel vaccin est de 10 mois (par exemple). Hors dans le cas présent les gouvernements ont demandé aux labos de produire le vaccin en 6 mois. Les labos auraient donc accepté de passer outre les mesures habituelles à condition de ne pas être responsables des éventuelles conséquences... En France, la réponse officielle au sujet de la rapidité d'élaboration du vaccin est que d'une part, les laboratoires sont préparés à cette éventualité depuis l'émergence du H5N1, et que d'autre part le gain de temps ne s'est fait ni sur la fabrication du vaccin, ni sur les essais cliniques, mais sur les délais nécessaires aux démarches administratives.

Encore une fois, je joins le dernier bulletin de pharmacovigilance, qui, vous pourrez le constater, fait état de signalisations des moindres effets "secondaires"...
"Entre le 21 octobre et le 10 novembre 2009, environ 100 000 doses de vaccin PANDEMRIX ont été administrées, aux personnels de santé, médico-sociaux et de secours des établissements hospitaliers. Durant cette même période, l’Afssaps a eu connaissance de 91 signalements d’effets indésirables par les professionnels de santé.

L’Afssaps rappelle que tout évènement indésirable observé après l’administration du vaccin peut être lié à une autre cause (affections du patient,…). Par conséquent, l’analyse de la causalité nécessite d’avoir toutes les informations disponibles afin de permettre d’évaluer le rôle propre du vaccin lui-même.

La majorité des cas rapportés (91.0%) a été d’intensité bénigne à modérée. Quatre d’entre eux ont nécessité une hospitalisation. Les cinq cas restants jugés médicalement significatifs n’ont nécessité qu’une simple surveillance, et leur évolution a été rapidement favorable (3 cas de malaise associé à une augmentation de la pression sanguine, 1 cas de sensation vertigineuse et 1 cas de douleur intense au site d’injection).

Au total on relève 82 signalements d’effets indésirables « non graves », correspondant à un total de 230 réactions indésirables survenues dans les heures suivant la vaccination, dont les plus fréquentes sont :
Réactions au site d'injection :douleur (56), induration (7), oedème (5);
Réactions allergiques : Erythème ( 8 ), urticaire généralisé (1), urticaire localisé (1);
Réactions générales : Fièvre (15), maux de tête (16), fatigue (17), syndrome grippal (6).

Enfin, 1 cas de conjonctivite bilatérale, 1 cas d’hématome au niveau de la cheville et 1 cas de saignement du nez, tous d’évolution favorable, ont été signalés. L’imputabilité de ces cas au vaccin est douteuse.

Les quatre notifications d’effets « graves » concernent : deux affections neurologiques, une réaction allergique et une affection respiratoire.

− Un homme de 34 ans avec des antécédents de troubles neurologiques à type de paresthésie notamment engourdissement des membres inférieurs, douze années avant la vaccination par Pandemrix, a présenté des signes cliniques comparables 3 jours après l’injection du vaccin. Les résultats préliminaires issus des examens neurologiques suggèrent une deuxième poussée de démyélinisation centrale. Cependant, les résultats des examens en cours sont nécessaires pour établir la cause. A l’heure actuelle, l’état du patient toujours hospitalisé s’améliore.

− Une femme de 37 ans sans antécédents médicaux particuliers a présenté des paresthésies (fourmillements, troubles de sensibilité), ascendantes des pieds jusqu’au cou et irradiant vers les membres supérieurs, 6 jours après la vaccination par Pandemrix. Une régression des signes cliniques après échanges plasmatiques en hôpital de jour a permis son retour à domicile. Un diagnostic de syndrome de Guillain-Barré de forme modérée est suspecté. Cependant, les résultats des examens en cours sont
nécessaires pour établir la cause. Il s’agit d’une maladie rare dont l’incidence annuelle est d’environ 2,8 cas pour 100.000 habitants par an (données du PMSI 2004-2008). On estime qu’en France 1 700 patients sont hospitalisés chaque année pour un Syndrome de Guillain-Barré. Ce risque augmente lorsqu’on est atteint de la grippe.

− Une réaction allergique à type d’oedème de Quincke est survenue dans les minutes suivant la vaccination chez une femme de 26 ans sans aucun antécédent personnel ou familial d’allergie. Son état s’améliore sans aucune séquelle sous traitement adapté. De tels effets indésirables sont attendus pour beaucoup des vaccins.

− Une femme de 30 ans, avec des antécédents médicaux d’allergie aux poils de chat, a présenté un tableau clinique associant bronchospasme (spasme des bronches), dyspnée (essoufflement), fièvre et urticaire le soir même de la vaccination par Pandemrix. Son état s’améliore sous traitement adapté."

saloua
Progresse
Progresse

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 38
Localisation : TUNIS
Emploi : MEDECIN

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par saloua le Sam 14 Nov 2009, 22:59

je suis de la Tunisie et je vous informe que déjà on a eu récemment (qq jours) un décès par la grippe A (H1N1) chez un homme de 34 ans, marin travaillant à Mahdia (confirmé par des prélèvements mettant en évidence ce virus (H1N1)).

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Sam 14 Nov 2009, 23:23

saloua a écrit:je suis de la Tunisie et je vous informe que déjà on a eu récemment (qq jours) un décès par la grippe A (H1N1) chez un homme de 34 ans, marin travaillant à Mahdia (confirmé par des prélèvements mettant en évidence ce virus (H1N1)).

est ce qu'il a des facteurs de risque (Ice cardiaque ou rénale , déficit immunitaire .....) Question

regina321
Membre fidèle
Membre fidèle

Féminin Messages : 72
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 70
Localisation : Agadir /Maroc
Emploi : En retraite

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par regina321 le Sam 14 Nov 2009, 23:36

salut à tous je suis au Maroc j'ai 63 ans,je pense que certain le sait
alors ma question est simple
-devrais-je me vacciner? jamais je me suis vacciner contre aucune grippe, du normal ver le mois de Décembre je prends un rhume, qui dure 5 ou 6 jours, parfois avec un peu de fièvre qui s'en va toute suite avec une simple aspirine, la toux et le nez qui coule, enfin du normal alorsmes chers amis je fais quoi?
j'ai écouté tant de chose que cela ne m'en donne pas envie, mon couple dis que lui ne pense pas se mettre se poison
D'après tout ce que j'ai lu même ici , tout est un peu dans un oui , mais non, non mais oui, alorssssssssss???
cordialement

M7R3
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages : 49
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 30
Localisation : France
Emploi : Etudiant

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par M7R3 le Dim 15 Nov 2009, 01:32

La question de se faire vacciner ou non reste personnelle. Chacun est libre de ses actes. Il y a ceux qui disent (à juste titre pour l'instant) que la grippe AH1N1 est une grippe comme les autres. Ce n'est pas faux. Partant de ce principe, ils décident de ne pas se faire vacciner. C'est leur droit.

D'autres pensent que cette grippe est plus contagieuse que la grippe saisonnière et souhaitent se faire vacciner, non seulement pour eux, mais également (c'est ce qui ressort quand on interroge les personnes se rendant dans les centres de vaccination) pour les autres.

Une fois la motivation trouvée, restent à évoquer les questions au sujet du (des) vaccin(s) en question. L'adjuvant utilisé est le même que celui qui est utilisé depuis de nombreuses années, notamment dans le vaccin Gripguard. De même, les vaccins prévus pour le virus H5N1, qui ont également reçu une autorisation de mise sur le marché, ont été mis au point avec ce même adjuvant.
Toujours au sujet de la composition même du vaccin, certains avancent également se teneur en mercure. Le vaccin contient le thiomersal, dérivé du mercure. Il sert d'agent de conservation. Aucune étude n'a jamais démontré un caractère toxique aux doses utilisées.

Autre point : la vaccination contre la grippe porcine apparue aux USA en 1976 s'est accompagnée du signalement de syndromes de Guillain-Barré. Les données de surveillance ultérieure n'ont pas permis de retenir d'augmentation significative du risque de syndrome de GB en relation avec les vaccins contre la grippe saisonnière. Je rappelle qu'en France, environ 1700 personnes sont hospitalisées chaque année pour ce syndrome qui, dans la grande majorité des cas, fait suite à une infection virale, notamment la grippe...

Nous entendons tous les informations, et nous savons qu'un cas de syndrome de GB a été signalé en France suite à une vaccination. Là encore, aucun lien n'a été fait entre le vaccin et le GB. Au contraire, il semblerait que la personne vaccinée présentait déjà des symptômes avant de se faire vacciner (occasion de rappeler qu'il existe des contre-indication à la vaccination).
De "l'autre côté", on apprenait également qu'un cas de grippe "foudroyante" a été observé chez une personne sans facteurs de risques.

A partir de ces informations, libre à chacun de les considérer comme vraies ou pas, de les écouter, de se faire vacciner ou non. Seulement j'insisterai uniquement sur le fait qu'il ne s'agit uniquement que d'une question de santé publique.

dockamel
Progresse
Progresse

Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 50
Localisation : Menzel Temime
Emploi : médecin

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par dockamel le Lun 16 Nov 2009, 11:04

Dr Aymen a écrit:d'une part je la concidère comme la grippe classique et d'autre part ..... consultez ce vidéo : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

cher confrère ceci est de la propagande; je ne peut pas concevoir que l'OMS peut mettre en péril la santé de tout le mande.
tu n'a pas assisté à aucun séminaire organisé par le CROM, comme médecin on doit pas se faire manipuler par les médias.
le mercure dont on parle est un conservateur et existe déjà depuis des décennies dans les vaccins DTCP multidoses.
ainsi que la squalene est utilisée pour augmenter la réponse immunitaire du vaccin et c'est un produit naturel.
[center]

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Mar 17 Nov 2009, 08:11

salut tout le monde!
concernant le cas de l'immunité pour les laboratoires, ele est la conséquence de ce qui c'est passé aux USA en 1976
il existe aussi une procédure accélérée de fabrication des vaccins homologuée par l'OMS dans le cas de pandémie mondiale
pour ce qui est des adjuvants c'est vrai qu'ils sont utilisés depuis quelques années sans dommages notables et l'établissement d'une relation de causalité entre les vaccins et les effets secondaires est difficile et doit répondre a certaines conditions
par conséquent, est au vu de l'évolution actuelle de la pandémie, les données recueillies après surveillance des effets secondaires post vaccinaux (pharmacovigilance) il est claire que se faire vacciner reste une option a ne pas négligée

blanca
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1723
Date d'inscription : 15/08/2009
Age : 38
Localisation : Algérie
Emploi : pédiatre

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par blanca le Mar 17 Nov 2009, 11:49

chez nous, on a commencer à vacciner cette semaine le personnel médical par le vaccin anti grippe saisonnière et c'est pas obligatoire
moi je ne me suis pas vaccinée, j'ai eu deux épisodes de grippe ces deux dernier mois

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Mar 17 Nov 2009, 14:08

jusqu'à maintenant on a 2 décès en Tunisie , et ce sont des sujets tarés ayant des facteurs de risque de gravité .

DOC
Progresse
Progresse

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 45
Localisation : ALGERIE
Emploi : MEDECIN

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par DOC le Mar 17 Nov 2009, 17:28

salt tous
moi je travail dans un hopital ,il commence a vacciné tous le personel ,moi je ne veu pas ,mais j'ai 2 enfants 5ans et 2ans es que je dois me vacciné pour ne pas les contaminé
je veus une réponse

dockamel
Progresse
Progresse

Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 50
Localisation : Menzel Temime
Emploi : médecin

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par dockamel le Mar 17 Nov 2009, 17:38

DOC a écrit:salt tous
moi je travail dans un hopital ,il commence a vacciné tous le personel ,moi je ne veu pas ,mais j'ai 2 enfants 5ans et 2ans es que je dois me vacciné pour ne pas les contaminé
je veus une réponse

il faut que tu prend une douche et tu change de vêtement avant de rentrer à la maison, et si tu attrape la maladie tu dois t'éloigner de ta famille

DOC
Progresse
Progresse

Féminin Messages : 9
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 45
Localisation : ALGERIE
Emploi : MEDECIN

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par DOC le Mar 17 Nov 2009, 18:18

ce que je fais chaque fois mais es que je dois me vacciné

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Mer 18 Nov 2009, 07:46

actuellement on est entrain de vacciner contre la grippe saisonnière en algérie
pour ceux qui demandent s'il faut se faire vacciner je rependrais par oui car c'est un vaccin utilisé depuis de années avec changement uniquement de l'antigène viral c.a.d le type de virus circulant après avis de l'OMS
pour ceux qui ne veulent pas se faire vacciner parcequ'ils ont eu un état grippal rien ne dit qu'il s'agit de la grippe et même si c'était la grippe rien ne dit que c'est les virus recommandés par l'OMS
on conclusion, faites vous vacciner sans crainte c'est plus bénéfique que nocif

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Mer 18 Nov 2009, 15:31

je suis pour la vaccination individuelle et contre la vaccination de masse , car ça augmente la probabilité d'avoir plus de cas du Syndrome de Guillain-Barré et voila la preuve : "Ce soupçon est né lors de la campagne de vaccination de 1976 aux États-Unis contre la grippe porcine (due au virus A/New Jersey/H1N1). 45 millions d’Américains ont été vaccinés au cours de cet hiver 76-77 (1) et parmi ces personnes plus de 500 cas de syndrome de Guillain-Barré (SGB) ont été recensés, dont 25 décès. Les études menées à l’époque ont fait état d’un risque de SGB de 1 pour 100.000 vaccinés. "

fati
Progresse
Progresse

Féminin Messages : 5
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 36
Localisation : alger
Emploi : medecin

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par fati le Mer 18 Nov 2009, 19:52

je suis medecin et je travail à l'hopital ,je suis deja vaccinè contre la grippe saisonnière est-que je doit me vaccinè contre la grippeH1N1,

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Jeu 19 Nov 2009, 07:16

pour répondre a Dr aymen il faut savoir que la fabrication de vaccin actuellement répond a des exigences beaucoup plus draconienne qu'avant et le risque est estimé actuellement a environ 1cas de syndrome de guillain barré pour 1000000 de vacciné par contre le risque d'avoir la même complication au cours d'une affection virale est plus important de l'ordre de 76 pour 1000000
pour répondre ensuite a fati , je dirais que le vaccin saisonnier ne protège pas contre la grippeA/H1N1 et qu'il faudrait se faire vacciner contre cette affection en respectant un delai de 21 jours entre les deux

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 27 Nov 2009, 17:10

le 26.11.2009 fut enregistré les premiers ces de décès en Algérie
il s'agit d'une femme de plus de 50 ans asthmatique morte a Biskra (sud est algérien) et d'une femme de 27 ans et son nouveau né morts a Oran mais originaire de relizane (ouest algérien)
on enregistre actuellement 274 cas confirmés

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Jeu 03 Déc 2009, 13:19

on a ouvert dans notre hôpital une consultation gratuite pour la grippe à l'entrée du service de pneumologie , en voyant le nobre de consultants on dirait que c'est une catastrophe , mais on examinant les patients on trouve que ce n'est pas plus sévère qu'une grippe saisonnière.
en fait j'ai , aujourd'hui, une garde dans cette consultation [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

M7R3
Membre fidèle
Membre fidèle

Masculin Messages : 49
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 30
Localisation : France
Emploi : Etudiant

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par M7R3 le Jeu 03 Déc 2009, 14:07

On sait bien que la grippe A n'est pas plus dangereuse que la grippe saisonnière. Ce qui fait son danger est qu'elle est nettement plus contagieuse. De fait, la probabilité d'avoir des cas sévères se voit augmentée. On peut aussi rappeler qu'on retrouve des cas graves chez des personnes jeunes et sans facteurs de risques, chose plutôt inhabituelle avec la grippe saisonnière. Pour rappel, en France nous en sommes à 92 décès depuis le début de l'épidémie, dont 14 chez des personnes sans facteurs de risque.
Quand vous dites que lorsque vous examinez les patients, les symptômes ne sont pas plus sévères qu'avec la grippe saisonnière, cela signifie que vous testez toutes les personnes présentant un syndrome grippal pour savoir de quelle grippe il s'agit Question

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 04 Déc 2009, 07:57

chez nous en Algérie on ne test pas toutes les personnes présentant un état grippal en raison du fait qu'on ne considère pas, dans l'état actuel des choses, que le virus circule de façon avérée dans la population générale
les postes sentinelles ne relèvent pas ce caractère épidémiologique
les patients testés actuellement sont ceux répondant a la définition d'un cas possible: toute personne présentant un état grippal ou un tableau de détresse respiratoire de retour d'une zone a haut risque (pays étranger) ou ayant était en contact avec une personne malade confirmée ou pas a l'intérieur du pays ou a l'étranger dans les 7 jours
en plus tout cas possible est systématiquement hospitalisé (le nombre de malade le permet toujours) et traité par tamiflu pendant 5 jours et si infirmation du diagnostic le traitement ne sera pas mené a terme

wissam
Modérateur
Modérateur

Féminin Messages : 1614
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 30
Localisation : algérie
Emploi : résidente en rhumatologie

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par wissam le Ven 04 Déc 2009, 08:07

lalout a écrit:chez nous en Algérie on ne test pas toutes les personnes présentant un état grippal en raison du fait qu'on ne considère pas, dans l'état actuel des choses, que le virus circule de façon avérée dans la population générale
les postes sentinelles ne relèvent pas ce caractère épidémiologique
les patients testés actuellement sont ceux répondant a la définition d'un cas possible: toute personne présentant un état grippal ou un tableau de détresse respiratoire de retour d'une zone a haut risque (pays étranger) ou ayant était en contact avec une personne malade confirmée ou pas a l'intérieur du pays ou a l'étranger dans les 7 jours
en plus tout cas possible est systématiquement hospitalisé (le nombre de malade le permet toujours) et traité par tamiflu pendant 5 jours et si infirmation du diagnostic le traitement ne sera pas mené a terme


ils disent que le traitement est éfficace dans les premieres 48heures !!!!mais ces 48h par apport au début de la symptomatologie ou par apport au diagnostic? sachant que le résultat de la PCR dure à peu prés 48h???????

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 04 Déc 2009, 08:56

48 heures a partir du début de la symptomatologie et le résultat de la PCR dure normalement 6h malheureusement vu le nombre de prélèvements, il est impossible d'avoir les résultats dans les délais
si le tamiflu est plus efficaces dans les 48 1er heures il reste toujours actifs plus tard tant que le patient est porteur du virus

Dr Aymen
Admin
Admin

Masculin Messages : 3424
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 32
Localisation : TUNISIE
Emploi : Résident en Imagerie médicale

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Dr Aymen le Ven 04 Déc 2009, 13:59

en Tunisie , toute grippe est considéré comme une grippe A H1/N1.
on hospitalise , on fait le prélèvement et on donne le tamiflu pour les cas grave seulement . pour le reste des cas on donne un traitement symptomatique avec isolement à domicile pendant 7 jours.

blanca
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1723
Date d'inscription : 15/08/2009
Age : 38
Localisation : Algérie
Emploi : pédiatre

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par blanca le Ven 04 Déc 2009, 16:19

République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière
Communiqué Spécial n°47

(Jeudi 03 Décembre 2009)
Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière annonce que vingt-sept (27) nouveaux cas de grippe A/H1N1, dont malheureusement un cas mortel, ont été confirmés entre le mercredi 02 décembre 2009 et le jeudi 03 décembre 2009.

Le cas de décès survenu à Laghouat concerne un homme âgé de 43 ans.

Les autres cas confirmés sont :
Onze (11) cas à Alger concernant quatre femmes âgées de 32 ans, 52 ans et de 26 ans pour les deux autres ; deux adolescentes de 17 ans ; une jeune fille de 19 ans ; une fille de 10 ans ; trois garçons âgés de 10, de 07 et de 03 ans.
Quatre (04) cas à M’sila concernant une jeune femme âgée de 36 ans ; une adolescente de 14 ans (sujet contact d’un cas déjà confirmé) ; une fillette de 08 ans ; un jeune homme de 22 ans, récemment revenu de France.
Deux (02) cas à Blida concernant un jeune homme de 22 ans (sujet contact) et une femme âgée de 38 ans.
Un (01) cas à Bordj Bou Arreridj relatif un homme de 26 ans.
Un (01) cas à Tizi Ouzou concernant une femme de 70 ans.
Deux (02) cas Rélizane concernant une femme âgée de 42 ans et un jeune homme de 18 ans.
Un (01) cas à Batna concernant un adolescent de 14 ans.
Deux (02) cas à Sétif concernant un homme âgé de 54 ans et un jeune homme de 26 ans.
Un (01) cas à Bejaia relatif à une adolescente de 17 ans.
Un (01) cas à Tipaza concernant un jeune homme de 17 ans.
Au total 362 cas cumulés ont été confirmés au 03 décembre 2009 dont 08 décès.

Les mesures prévues dans le plan national de lutte contre la pandémie de grippe A/H1N1 ont été initiées et les investigations épidémiologiques autour de ces cas se poursuivent.

Il est à signaler que la femme enceinte âgée de 32 ans, hospitalisée à Oran et confirmée positive au virus de la grippe A/H1N1 en date du 01 décembre 2009, a mis au monde un bébé qui a bénéficié d’une antibiothérapie et dont l’état de santé est jugé satisfaisant. Placée sous assistance respiratoire, la maman présente un état de santé stationnaire.

Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH) rappelle que les femmes enceintes sont particulièrement exposées car rendues vulnérables du fait de l’affaiblissement de leur système immunitaire induit par la grossesse. A ce titre, le respect absolu de certaines règles d’hygiène permet de réduire les risques de transmission du virus de la grippe. Il s’agit du lavage régulier et fréquent des mains -au savon liquide de préférence- plusieurs fois par jour notamment en rentrant à la maison et avant chaque repas et de l’utilisation des mouchoirs jetables pour se moucher, éternuer ou tousser.

Toute personne ressentant une forte fièvre, toux, courbatures, une grande fatigue doit appeler le numéro 3030 ou consulter la structure de santé la plus proche.

Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière rappelle qu’un numéro vert (appel gratuit) 3030 est mis à la disposition du public et que des informations supplémentaires sur cette maladie peuvent être consultées sur le site web [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 04 Déc 2009, 18:23

pour considérer que tout cas de grippe est du au virus A/H1N1v c'est que la situation épidémiologique montre une circulation du virus intra-communautaire importante et que la vaccination contre la grippe saisonnière a été faite pour la population générale
votre attitude en Tunisie est presque identique a celle de la France a la différence que même les cas bénins sont traités au tamiflu

lalout
Enseignant
Enseignant

Masculin Messages : 75
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 50
Localisation : algérie
Emploi : médecin infectiologue

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par lalout le Ven 18 Déc 2009, 19:49

la situation actuelle est en pleine mutation avec déclaration du début de l'état épidémique cad circulation active et avérée du virus au sein de la population
nous somme au début de la phase ascendante
les derniers chiffres parlent de près de 8000 cas probables; 552 cas confirmés dont 32 décès
la procédure de prise en charge actualisée préconise l'hospitalisation des formes graves, des grippes chez les sujets tarés et immunodéprimé avec prélèvement et traitement en plus du traitement et confinement a domicile des malades ayant eu un contact avec des cas confirmés et probablement que ceci va être étendu a la population générale. je considère que c'est une procédure correcte qui nécessite beaucoup de moyen humain infrastructurel et logistique et qui se heurte actuellement a la bétise des administrations notament les directions de santé de wilaya et les directeurs des centres hospitaliers et autres polycliniques de même que certains de nos confrères qui sont a des années lumières de comprendre la situation .
que dieu nous préserve des imbéciles et des incompétants.

blanca
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif

Féminin Messages : 1723
Date d'inscription : 15/08/2009
Age : 38
Localisation : Algérie
Emploi : pédiatre

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par blanca le Ven 19 Fév 2010, 11:52

Grippe A : plus de 57 millions de cas et 11 700 morts aux Etats-Unis
The Wall Street Journal (wsj.com) - 12 février 2010

Alors que les spécialistes de l'OMS s'apprêtent à annoncer si le pic de la grippe A/H1N1 est bien passé, le Wall Street Journal dresse un bilan pour les Etats-Unis. Selon les Centers for disease Control and Prevention, plus de 57 millions d'Américains auraient été contaminés par le virus H1N1, et près de 11 700 décès ont été recensés. Avec 257 000 hospitalisations à la mi-janvier, le journal note que l'épidémie est plus importante que la grippe saisonnière qui touche environ 200 000 personnes chaque année. Parmi ces hospitalisations, 82 000 ont concerné des jeunes de moins de 18 ans. 150 000 hospitalisations ont été recensées chez les 18-64 ans et 25 000 chez les plus de 65 ans. Enfin, parmi les 11 690 décès, 1 230 étaient des jeunes de moins de 18 ans et 8 980 étaient âgés de 18 à 64 ans.

Contenu sponsorisé

Re: situation de la grippeA/H1N1

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 22 Fév 2017, 21:05